13 secrets pour être une star au boulot

29/11/11 à 14:45 - Mise à jour à 14:45

Source: Weekend

Pas facile de décrypter le code des grands managers et surtout d'en faire partie. Habitudes, attentions, présence différentes: on analyse leurs comportements.

13 secrets pour être une star au boulot

© Thinkstock

Les "stars" du monde de l'entreprise donnent parfois l'impression de respecter un code secret connu d'eux et d'elles seuls. Ils ne réagissent pas de la même façon que la majorité des employés et se reconnaissent entre eux. Et s'ils suffisait de maîtriser les mêmes attitudes pour monter en grade? C'est la théorie de Leil Lowndes dans son livre "Comment parler à tout le monde" aux Editions Leduc.

Ne relevez pas les gaffes. Que ce soient les vôtres ou celles des autres. N'interrompez pas votre conversation pour un faux pas, un verre renversé ou un défaut (sauf si la politesse l'exige). Cela permet à votre interlocuteur de ne pas se sentir embarrassé par sa maladresse ou de minimiser l'incident pour se concentrer sur l'essentiel. Redonnez la parole. Quand quelqu'un est interrompu dans une explication par un téléphone, une urgence etc, soyez celui qui reprend le fil de la discussion en disant "Nous en étions à...". La personne sera ravie de pouvoir expliquer sa pensée en entier sans devoir être celle qui rameute les troupes. What's in it for me, and for you? Le WIIFM est un grand classique, mais n'oubliez pas, au début d'une transaction, d'expliquer tout aussi clairement ce que l'autre personne peut gagner de cet échange. Cette transparence, dans les deux sens, est grandement appréciée. Après un service, donnez-leur du temps. Quelqu'un vient d'accepter de vous aider pour un problème important? Ne lui sautez pas directement dessus afin de commencer à tout mettre en oeuvre. Dans la mesure du possible, il faut lui laissez au moins 24 heures de répit. Renvoi d'ascenseur. Personne n'oublie quand il vous doit un service, même des années plus tard (enfin, personne de correct). Ayez la délicatesse d'attendre quelques semaines avant de lui demander la pareille... Les endroits sécurisés: on ne parle pas boulot lors des fêtes, des rencontres inopinées (on oublie le "elevator pitch" d'Hollywood) et du plat à table (au dessert et café oui, mais pas avant). De l'utilité de vider son sac. Histoire de ne pas frustrer votre interlocuteur, laissez-le vider entièrement son sac quand il vous raconte quelque chose. Il sera aussi plus disposé à vous écouter par la suite. Profitez de vos erreurs. Casser un vase, renverser un café sur un dossier... autant de bourdes qui peuvent vous condamner. A moins que vous n'en tiriez parti: réparez votre erreur, rapidement, et d'une façon qu'ils n'oublieront pas: faites livrer des fleurs, un vase beaucoup plus cher... Quand ils y penseront, ce sera avec plaisir. Ouvrez une porte de sortie: Face à quelqu'un qui agit lamentablement (vol, remarques politiquement choquantes, mensonges...) ne choisissez pas la confrontation directe (à moins que cela fasse partie de vos responsabilités). Présentez-leur une excuse à leur comportement afin qu'ils sauvent la face et ensuite, ne les fréquentez plus. Les compliments efficaces. Féliciter quelqu'un quand il fait du bon boulot, c'est bien. Le faire par écrit, c'est mieux. Le faire à l'avance, c'est impeccable. Mais écrire une lettre à son boss avant qu'il l'ait fait? Cela remporte la palme et accessoirement, l'assurance que le travail sera effectué très vite et très bien. Etre le premier: On n'oublie pas quelqu'un qui, lors d'une présentation, pose les premières questions ou offre les premières félicitations. C'est aussi une caractéristique des leaders. Ne soyez donc pas un suiveur et aidez celui qui est sur le podium. N'oubliez pas le score. Inconsciemment, dans les relations sociales, on est tous sur une échelle. Et la règle tacite est que le joueur du dessus doit déférence au joueur qui le dépasse. Soyez attentif à votre "score" et n'outrepassez pas votre place.

Avez-vous déjà eu l'occasion de voir ces techniques mises en oeuvre devant vous? Les utilisiez-vous sans vous en rendre compte? Lesquelles vous semblent efficaces?

Rejoignez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Valerie Sohie

Nos partenaires