Airbnb: efficace, jouissif... sauf que...

21/01/14 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Weekend

Parmi les nouvelles façons de voyager, le site www.airbnb.fr propose de louer une chambre chez un particulier. Grâce à lui, vous pouvez loger à New York, Paris ou Rome à " prix d'ami ". Autant dire que cela permet d'allonger le séjour... ou de s'offrir d'autres petits luxes.

Airbnb: efficace, jouissif... sauf que...

Pas moins de 34.000 villes sont déjà proposées pour 192 pays. C'est à l'occasion d'un voyage à Londres, réputée " expensive ", que je me suis tournée vers ce moyen de logement.

Pendant mes recherches, j'ai craqué pour le duplex de Franck, un expat' français qui bosse à la city. Le contact s'est fait par mail, et rapidement, nous avons signé un contrat pour le week-end. Ma Visa a été débitée de 300 euros (taxes du site comprises) et j'ai reçu toutes les informations liées au logement, ainsi que le règlement d'ordre intérieur. Efficace. Jouissif. Sauf que...

Deux jours avant le départ, Franck ne répond plus à mes mails. Stress à son paroxysme : et si c'était une arnaque ? Je le harcèle de mails, poursuis avec le téléphone et tombe sur Chloé, sa coloc': "Franck est à New York, désolée, j'ai oublié de vous contacter. " Elle sera absente également, et on s'arrange pour trouver une façon pour que je récupère les clés : je devrai me rendre dans un café à proximité du duplex pour le précieux sésame. Ça change du check-in à l'hôtel. Mais j'adore l'idée.

Arrivée à London, tout se passe comme sur des roulettes. Le duplex est plus petit que sur les photos, mais parfaitement situé et avec deux chambres doubles ! Seul hic : contrairement à ce qui a été annoncé, les lits n'ont pas été faits. La preuve avec le doudou de Chloé enfoui dans les draps. Dormir dans l'odeur d'un inconnu est une expérience assez troublante. Mais finalement, ce sera la seule "ombre" au tableau. Je réitère l'expérience asap...

En savoir plus sur:

Nos partenaires