Attention, le spornosexuel débarque en force! Décryptage

23/06/14 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Weekend

Après le metrosexuel, qui a fait son temps avec près de 20 ans de présence dans l'univers masculin, un nouveau venu est en passe de le détrôner. Il s'agit du spornosexuel. Qui est-il ?

Attention, le spornosexuel débarque en force! Décryptage

© Twitter

Vous sentiez bien qu'un nouveau genre d'hommes était apparu depuis quelque temps. Mais vous ne mettiez pas encore un nom dessus. Le journaliste britannique Mark Simpson, vient de le faire pour vous. Il l'a baptisé "spornosexuel".

Pour rappel, le concept de metrosexuel, mis au jour par Simpson en 1994 pourrait être résumé ainsi : "un jeune homme disposant de solides revenus, travaillant ou vivant en ville. Il est le consommateur masculin rêvé des annonceurs et le plus prometteur de la décennie." Son icône la plus représentative : David Beckham.

Le temps du metrosexuel est révolu, place à son successeur

Celui que l'on surnomme "the skinhead Oscar Wilde" pour son sens de la formule, vient de définir cette nouvelle figure prépondérante de l'univers masculin, fruit d'une l'imagerie gay érotique de plus en plus à l'oeuvre dans le sport et la publicité.

Place donc au "spornosexuel", contraction de "sport" "porn" et "metrosexuel".

Simpson remarque que l'esthétique adoptée par ses représentants, en plus de posséder certains attributs metrosexuels, prennent soin de leur corps tel un accessoire et n'ont aucune gêne à l'exposer au regard du public. Ainsi, le spornosexuel consacre beaucoup de temps et d'argent à sa condition physique et à son entretien.

Ce que "pense" le spornosexuel ? "Son propre corps est devenu l'accessoire ultime, qu'ils façonnent à la gym afin d'en faire un produit à la mode, un produit que l'on partage et compare sur le grand marché d'Internet. Il veut être désiré pour son corps, non pour sa garde-robe. Et certainement pas pour leur esprit".

Notons que les réseaux sociaux, l'engouement pour les selfies, et autres manifestations narcissiques participent de l'émergence de cette nouvelle classe masculine, qui a donc de beaux jours devant elle.

Pour résumer

Pour le spornosexuel

- le culte du corps prime sur tout : des muscles saillants valent mieux qu'on bon style vestimentaire

- la salle de gym est son lieu de prédilection

- le tatouage est son meilleur allié pour mettre en valeur sa musculature

- il arbore une beauté exagérée, stéréotypée, qui rappelle certains codes de l'industrie du porno

Ses repésentants

Dan Osborne, le britannique devenu star de la téléréalité et désigné par Simpson comme le spornosexuel par excellence. Mais aussi le chanteur brésilien Lucas Locco, le rappeur Booba, Justin Bieber, le blogueur Mariano di Vaio, ou le chanteur français Matt Pokora, dans une version plus soft...

En savoir plus sur:

Nos partenaires