Axelle Red, une fashion victim qui s'expose

21/01/13 à 10:49 - Mise à jour à 10:48

Source: Weekend

Invitation dans un jardin secret pas si secret. Axelle Red, fille d'Hasselt, diplômée de la VUB (en droit), chanteuse belge, ambassadrice de l'Unicef, mère de Janelle, Gloria et Billie et parallèlement " fashion victim ", a offert son vestiaire au musée de la Mode du chef-lieu du Limbourg.

Axelle Red, une fashion victim qui s'expose

Axelle Red - Fashion victim, musée de la Mode de Hasselt, 11, Gasthuisstraat, à 3500 Hasselt. www.modemuseumhasselt.be Du 26 janvier au 2 juin prochain.

Invitation dans un jardin secret pas si secret. Axelle Red, fille d'Hasselt, diplômée de la VUB (en droit), chanteuse belge, ambassadrice de l'Unicef, mère de Janelle, Gloria et Billie et parallèlement " fashion victim ", a offert son vestiaire au musée de la Mode du chef-lieu du Limbourg.

Pas pour s'en débarrasser mais parce que cela faisait plusieurs fois que son directeur Kenneth Ramaekers trouvait l'idée emballante et la lui avait soumise, parce que tant de vêtements dans une armoire, c'est une belle source de " stress " - dorénavant " sa maison est plus légère " - et surtout parce qu'une expo du genre, ça ne peut pas faire de mal à la mode belge, étant donné les talents de porte-flambeau d'Axelle la rouge.

Car depuis le début (1993, Sans plus attendre), elle porte/a porté avec un sens certain de la découverte les robes de Véronique Leroy, les tabi de Martin Margiela, les chapeaux d'Elvis Pompilio, les perfecto de Rick Owens. Elle a pour elle la taille parfaite, la flamboyance miniature et l'art du mélange des genres. Dans sa garde-robe de collectionneuse, on trouve en outre des oeuvres, car c'en sont bien, sinon que feraient-elles dans un musée, signées Olivier Theyskens, Christian Wijnants, Ann Demeulemeester, Haider Ackermann ou Bruno Pieters.

Or, comment montrer des vêtements dans un pareil endroit ? Surtout quand il s'agit de vêtements contemporains ? Réponse par Didier Vervaeren, co-directeur artistique de ce parcours intime, " tirer parti des silhouettes qui sont assez inconnues, dédier une pièce, un univers clos à Helmut Lang par exemple", " proposer un parcours dans ce dressing qui défie toute concurrence", donner à voir " son chic inné mais décalé ", " sa justesse " et " sa façon de porter les créateurs avec beaucoup d'autonomie ". Car Axelle Red n'est ni Lady Gaga, ni Madonna, avec un coeur comme le sien, elle est mieux que ça.

Axelle Red - Fashion victim, musée de la Mode de Hasselt, 11, Gasthuisstraat, à 3500 Hasselt. www.modemuseumhasselt.be Du 26 janvier au 2 juin prochain.

En savoir plus sur:

Nos partenaires