7 conseils pour un réveillon anti-kilos

22/12/10 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Weekend

Difficile de se restreindre au cours des repas servis lors des fêtes de fin d'année. Le Dr. Bertrand Guérineau livre ses conseils pour que chacun se fasse plaisir sans malmener son organisme.

7 conseils pour un réveillon anti-kilos

Difficile de se restreindre au cours des repas servis lors des fêtes de fin d'année. Le Dr. Bertrand Guérineau, auteur de l'ouvrage Les Secrets de la micronutrition (Editions Albin Michel), livre ses conseils pour que chacun se fasse plaisir sans malmener son organisme.

Il ne sert à rien d'entamer un régime avant les fêtes de fin d'année. Cela reviendrait à perdre quelques kilogrammes superflus pour les reprendre une semaine plus tard. Selon le Dr. Guérineau, il n'est pas nécessaire de se jeter dans un régime ou de jeûner avant cette période festive puisque les repas de Noël sont symboliques et qu'il y a avant toute chose une recherche de plaisir.

Ne pas remplir son assiette

Il y a généralement de nombreux mets pour le dîner du réveiller et le déjeuner de Noël. Pour ne pas affoler les organismes, le Dr. Guérineau recommande de goûter chaque plat mais de réduire le volume des assiettes. Selon le médecin généraliste spécialisé en nutrition et micronutrition, l'alimentation doit rester variée et diversifiée, même s'il s'agit d'un repas festif. Cela signifie que les particuliers ne doivent pas uniquement consommer de la viande, du poisson ou des légumes, mais manger un peu de tout en petite quantité.

Il faut faire des choix

Il ne s'agit que d'un repas, deux tout au plus. Chacun doit donc prendre du plaisir. Néanmoins, il convient de choisir ses graisses, c'est-à-dire qu'il est conseillé de faire un choix entre le saumon fumé, le foie gras ou la poularde par exemple. Quant à la dinde servie avec des marrons, elle n'est pas du tout riche en graisses. Néanmoins, il faut faire attention à la farce qui les accompagne.

Les astuces à prendre en compte Le Dr. Guérineau recommande vivement de manger du pain avec son foie gras pour éliminer les teneurs en graisse. Par ailleurs, les particuliers peuvent également renoncer au beurre qui accompagne généralement le saumon fumé. Même constat pour les produits de la mer: ils peuvent être intéressants pour l'organisme à condition qu'ils ne soient pas servis avec des sauces riches en graisses.

Marchez!

Trois organes jouent un rôle majeur dans l'élimination des déchets et des graisses accumulés durant les repas: le foie, le poumon et le rein. Selon le Dr. Guérineau, il n'y a aucun moyen de déstocker les graisses par la voie rénale. Néanmoins, les particuliers peuvent compter sur leurs poumons pour éliminer tous les déchets de l'organisme. Le Dr. Guérineau recommande ainsi d'augmenter son activité physique à l'issue d'un repas, notamment par une longue marche. Cela permettra non seulement d'éliminer graisses et déchets, mais également d'éviter les ballonnements.

Pédale douce sur l'apéro Préférez (avec modération) champagne ou vin rouge, aux vins blancs ou alcools forts, très caloriques. Lors de repas aussi copieux, il est important d'augmenter la quantité de boissons non alcoolisées. Chacun est ainsi invité à consommer du jus de citron tiède, ainsi que du thé vert, avant, pendant et après ce type de repas. A l'issue du réveillon de Noël, chacun peut également consommer des eaux bicarbonatées comme la Badoit ou la Vichy.

Se servir de la phytothérapie

La médecine par les plantes, ou phytothérapie, peut également permettre d'affronter les repas copieux tels que le réveillon de Noël. Le Dr. Guérineau conseille notamment de consommer des extraits de radis noir et d'artichaut, avant et après cette période festive, pour aider le foie à éliminer les déchets.

Lexpress.fr Styles

En savoir plus sur:

Nos partenaires