Aurélie Wehrlin
Aurélie Wehrlin
Journaliste levifweekend.be
Opinion

09/02/15 à 22:47 - Mise à jour à 10/02/15 à 14:29

Ashley Graham, taille 46, en bikini dans Sports Illustrated, et alors ?

Elle est belle, elle est ronde, elle est égérie et sa pub est diffusée dans la bible des corps parfaits. Doit-on s'en réjouir?

Ashley Graham, taille 46, en bikini dans Sports Illustrated, et alors ?

Ashley Graham © DR

Elle a 27 ans, affiche des mensurations avoisinant 91- 86 -119 et est égérie de la marque de maillots pour toutes les silhouettes, Swimsuits for all. Elle est ainsi l'ambassadrice du mouvement #CurvesInBikinis, qui encouragent les femmes, quelle que soit leur silhouette, à se mettre en bikini sur la plage, et de la campagne "You've Got It. Flaunt It" ("Vous l'avez, montrez-le)

Dans la dernière campagne de la marque, la jeune femme crée l'émoi chez des hommes, alanguis autour d'une piscine. Dans la vraie vie, c'est la présence de cette publicité dans le numéro spécial maillots de Sport Illustrated qui déchaîne les passions. En effet, le magazine et cette édition spéciale maillots de bain est connue pour offrir à la vue le corps de nymphettes, filiformes ou athlétiques selon les modèles à présenter, mais en aucun cas rondes. C'est la première fois depuis la naissance du mensuel en 1964, qu'un physique généreux y prend place.

Pas de quoi s'émouvoir pour autant puisqu'il ne s'agit bien là que d'une publicité. Point de révolution à l'horizon. Certes une femme aux mensurations inhabituelles trouve ici sa place dans cette bible des canons anatomiques à l'américaine.

Partager

Crier victoire et en déduire que les mentalités dans la mode et dans la pub ont changé, c'est aller bien vite en besogne. Cette pseudo révolution est l'arbre qui cache une forêt de préjugés bien tenaces sur ce qui est beau, séduisant ou non.

Mais rappelons qu'il ne s'agit pas d'un choix rédactionnel. La marque Swimsuits for all, est célèbre pour ses campagnes à l'adresses des femmes rondes et grosses qui font parler d'elles. C'est donc certes un premier pas vers un changement possible des mentalités, mais toutes proportions gardées. Au vue du nombre de personnes, et notamment de femmes en surpoids aux Etats-Unis, cela apparait comme la moindre des choses qu'une marque de bikinis qui répond à leurs besoins ait de la visibilité dans un magazine dédié aux maillots de bains. Crier victoire et en déduire que les mentalités dans la mode et dans la pub ont changé, c'est aller bien vite en besogne. Cette pseudo révolution est l'arbre qui cache une forêt de préjugés bien tenaces sur ce qui est beau, séduisant ou non.

Hannah Davis en couverture du Sport Illustrated spécial maillots de bain 2015

Hannah Davis en couverture du Sport Illustrated spécial maillots de bain 2015 © DR

Car, - et soyez rassuré -, c'est bien une mannequin "classique", à savoir Hannah Davis, qui fait la couverture. Les habitudes tiennent bon.

>>> Lire Les 10 mannequins grande taille les plus célèbres

Nos partenaires