Belles à croquer

18/12/09 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Masque à la guimauve, crème de jour au chocolat, gommage à la poudre de fraise, beurre à la goyave,... Nos cosmétiques préférés n'ont plus rien à envier à ceux de Dame Tartine.

Chez Lush, le spécialiste british de la beauté nature, fun et gourmande, les boules effervescentes, les gels douche, les savons et les pains moussants regorgent, pour les fêtes, d'ingrédients de saison. "Tous nos produits de Noël racontent des petites histoires, inspirées des contes de fées traditionnels du monde entier" explique Laurence Dohogne, responsable de la boutique liégeoise. Leur look est amusant, on a envie de les croquer et surtout de se faire plaisir. Mais ici, si le gommage au sucre en forme de souris rose sent bon la fraise, c'est parce qu'il est truffé de poudre de fruits 100% naturelle. "Lush signifie luxuriant, juteux, appétissant", détaillent les créateurs du label.

Les quelque 200 cosmétiques de la gamme sont tous faits à la main à base de fruits et de légumes d'origine biologique, avec les meilleures huiles essentielles et des ingrédients synthétiques sûrs. "Mais contrairement à d'autres marques bio au packaging et au discours ennuyeux, nous essayons de ne pas nous prendre trop au sérieux", ajoute Laurence Dohogne. "Quand on y goûte, on veut tout essayer" confie Marie,"la petite trentaine et le panier débordant de produits pour le bain. J'ai toujours adoré les cosmétiques. Et là en plus, c'est bon pour la planète, alors je ne culpabilise plus."

Si les professionnels de la beauté estiment aujourd'hui à 6% seulement le nombre de femmes achetant des produits bio et/ou à base de produits naturels, ce chiffre est sans aucun doute amené à croître rapidement dans les années à venir. Mais si l'origine et la qualité des matières premières restent bien sûr des éléments essentiels dans le choix, la dimension "plaisir" est de plus en plus essentielle. Tout comme l'impression - plus ou moins vraie - d'avoir dans les mains un produit "frais", quasiment fait maison.

Pour ce faire, le "vocabulaire culinaire" est omniprésent dans la communication des marques : la crème de jour se fait "crème fraîche", le gommage se change en "compote exfoliante" ou "granité", et le masque en "mousse" de préférence au chocolat. Quant au rouge à lèvres, revisité par Clinique, il est rebaptisé... smoothie. Côté packaging, aussi, la verrine, cousine de celle que l'on utilise pour stériliser ses conserves, a la cote. Tout comme les clones de pot de crème glacée comme on en voit dans les séries télévisées made in USA.

Ainsi, la Crème Nature de L'Occitane, à base d'extraits biologiques d'olivier, sans ingrédients synthétiques, sans conservateurs et sans colorants se prépare à la maison et ne se conserve - au frigo - que 4 semaines. Même idée dans les boutiques Lush, où les masques fabriqués chaque semaine - le nom de celui qui l'a préparé pour vous est même dessiné à l'arrière de la boîte... - sont conservés sur des lits de glace pilée.

Comme pour mieux nous rappeler que l'on n'abuse jamais trop des fruits, Aliza Jabès, la créatrice de nouveau label Bio-Beauté de Nuxe a dopé ses soins en extraits de figue, de prune, de pêche ou cerise bio. "Cette nouvelle génération de cosmétiques se "déguste" avec plaisir, précise-t-on chez Nuxe. Exit les textures qui collent et les parfums agressifs, place à la gourmandise et l'efficacité." Alors que Kenzoki ne jure que par la guimauve pour repulper nos visages desséchés, Korres vous invite littéralement à vous badigeonner de yaourts grecs ou à vous tartiner de beurre de coing.

Chez Sensation chocolat, c'est le cacao dans tous ses états qui distille ses propriétés nourrissantes et antioxydantes dans des textures à l'apparence de desserts délicieusement parfumés. Et pour combler nos envies de friandises hivernales, Yves Rocher a lancé pour Noël, dans sa gamme gourmande Plaisirs Nature, une ligne Marron Glacé enrichie à la châtaigne issue de l'agriculture biologique. Chez L'Occitane toujours, la tradition des 13 desserts provençaux servis le soir du réveillon inspire l'édition limitée à base de rose confite qui ose même une fragrance. En parfumerie, si la vanille Bourbon continue plus que jamais à faire un tabac, la poire s'impose comme l'invitée surprise de deux jus stars de la saison, Scarlett de Cacharel et Eau Mega de Viktor & Rolf.

Même dans les maquillages, les créateurs n'hésitent plus à faire un tour en cuisine. Cet automne, Helena Rubinstein s'est inspiré d'un macaron caramel-lavande créé par le célèbre pâtissier parisien Pierre Hermé pour imaginer des rouges et des gloss. Une association de saveurs... et de couleurs surprenantes qui laissent sur les lèvres audacieusement teintées de lilas clair comme un goût de sucre perlé. Difficile de résister à l'envie de s'en remettre une petite couche. Pour mieux se lécher les babines en beauté.

Isabelle Willot

En savoir plus sur:

Nos partenaires