Digital detox: lâcher vos smartphone et tablette en 5 étapes

28/05/15 à 13:00 - Mise à jour à 13:01

Source: Weekend

Les vacances, le moment rêvé pour oublier tablettes, smartphones et autres laptops. Nos tips pour commencer une digital detox...

Etape 1 : faire le bilan

" La prise de conscience n'est pas évidente, avoue Alia Cardyn qui signe Petit cahier d'exercices de digital detox, aux éditions Jouvence. A l'heure actuelle, les gens voient généralement que leur conjoint est trop accro, mais pas eux ! " Pour rationaliser tout ça, elle suggère un test, histoire d'(auto-)évaluer la " gravité " de notre état : surmonter une fois par jour au moins la tentation de lire ses messages électroniques, fermer les yeux et observer ce que l'on ressent. " Si le dénominateur commun est une tension, un stress, de la colère, une difficulté à résister ou un autre ressenti peu agréable, il est probable que vous ne soyez plus libre dans votre relation à la technologie. ".

Digital detox: lâcher vos smartphone et tablette en 5 étapes

© iStockphoto

Etape 2 : acheter un simple réveil

Le processus de désintoxication peut commencer par un geste symbolique, celui de virer l'objet du malheur de la chambre à coucher et de le remplacer par un réveil old school.

Etape 3 : équiper son smartphone

On désactivera d'abord les notifications push. Les propriétaires d'iPhone peuvent actionner, dans leurs Réglages, l'option " Ne pas déranger " (avec un symbole de lune) qui permet de rendre l'appareil muet, pour une tranche horaire fixée à l'avance. L'autre plan : télécharger des applis permettant de modérer l'utilisation des nouveaux médias.

Etape 4 : agir en famille

Tablettes, GSM et télévisions pourraient aisément être supprimés du champ visuel durant les repas. L'idée : couper le Wi-Fi tout simplement ! On peut en parallèle passer un accord entre les membres de la tribu pour poser son mobile sur la table du déjeuner le soir et ne le récupérer qu'avant de quitter la maison le lendemain...

Etape 5 : gérer ses mails

Inutile de se mettre trop la pression : ce combat est perdu d'avance... Mieux vaut donc relativiser, ne pas s'imposer un délai trop court pour répondre - il ne faut pas confondre l'important et l'urgent - et revenir à une gestion non compulsive de son cher Outlook. Dans son carnet, Alia Cardyn propose de compter le nombre de fois par jour qu'on le consulte. Si l'on dépasse 15, cela signifie selon elle que l'on passe quotidiennement 30 minutes à ouvrir et fermer sa boîte - sans compter le temps de traitement de ces messages ni celui nécessaire pour se reconcentrer après coup !

Digital detox: lâcher vos smartphone et tablette en 5 étapes

© SDP

Pour en savoir plus sur la digital detox, rendez-vous dans Le Vif Weekend de ce 29 mai 2015.

>>> (Re) lire aussi >>> 20 choses à faire sans son smartphone, pour redécouvrir le bonheur déconnecté

Nos partenaires