J'ai testé: du yoga au pied de l'Himalaya

04/12/15 à 11:14 - Mise à jour à 11:21

Source: Weekend

Initialement, je cherchais une cure ayurvédique pour me faire dorloter et éviter la dépression saisonnière...

Mais une vidéo de voyage (*) m'a immédiatement donné envie de m'inscrire à quinze jours d'immersion dans le yoga au nord de l'Inde. Avec visite de temples non dénaturés et rencontre des locaux compris.

J'ai testé: du yoga au pied de l'Himalaya

© VALENTINE VAN GESTEL

Trois mois plus tard, je fais la connaissance de mes onze compagnonnes de route, âgées de 27 à 54 ans, à Rishikesh, ainsi que de mon hôte, Maitri, 30 ans, qui se révélera être un peu gourou, un peu nounou. Le programme, lui, n'a rien d'une pause bien-être : confort sommaire, lever entre 3 heures et 6 h 30 du matin, trekkings en montagne, 2 à 6 heures de yoga par jour, position de lotus maintenue en dînant, régime 100 % végétarien et pas de café ni alcool...

Au bout du troisième jour, j'ai l'impression d'avoir 82 ans tant je suis courbaturée. "C'est positif : ce sont les toxines qui s'en vont." Ces conditions ardues m'obligent à quitter ma zone de confort, et je découvre une autre manière d'opérer : je râle moins, me détache doucement du matériel, parviens même à prendre du recul devant mes pensées. Bref, je décroche... ce qui me ressource.

J'ai testé: du yoga au pied de l'Himalaya

© VALENTINE VAN GESTEL

Les mantras positifs me nourrissent, comme les postures et le chant. Je me libère. Notamment par les larmes. Je suis revenue avec la satisfaction de m'être dépassée à de nombreuses reprises, celle d'avoir pu admirer des paysages préservés sublimissimes et côtoyé de belles personnes. Aujourd'hui, je me sens comme neuve. Plus forte aussi, car dotée de nouveaux outils pour mieux gérer mon stress et mes émotions.

(*) http://yoga-et-vedas.com

VALENTINE VAN GESTEL

Retrouvez les "J'ai testé" de Valentine sur www.levifweekend.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires