Le "flux instinctif libre", les règles sans serviettes ni tampons

09/06/15 à 12:26 - Mise à jour à 12/06/15 à 13:18

Ne plus utiliser de protections menstruelles durant les règles, c'est ce que préconise le " free flow insctinct " ou " flux instinctif libre ", une pratique qui consiste à contrôler son périnée par la pensée, empêchant alors le sang de s'écouler.

Le "flux instinctif libre", les règles sans serviettes ni tampons

© DR

Apprendre à contrôler soi-même son flux menstruel et évacuer le sang lorsqu'on le désire, c'est la nouvelle tendance prônée par le flux instinctif libre. Plus économique et plus écologique, il séduit de plus en plus de femmes à travers le monde. La méthode a également ses adeptes sur le Net, où les bloggeuses qualifient le phénomène de "véritable révolution".

L'objectif est d'apprendre à muscler et contracter son périnée afin de pouvoir retenir les flux de sang à l'intérieur du corps et de les évacuer aux toilettes lorsqu'on le souhaite. C'est ce qu'explique la bloggeuse Lena Abi Chaker : "Au bout d'une heure ou de plusieurs, vous sentirez qu'il y a du sang à évacuer, de même que vous le sentez lorsque vous voulez faire pipi. La nuit, le flux se met au repos et le vagin se contracte naturellement, de même que vous ne faites pas pipi au lit. À ce moment, allez aux toilettes et délassez-vous".

Être maître de son corps

Ce qui a séduit les adeptes, ce n'est pas seulement l'aspect pratique de la méthode, mais c'est aussi le plaisir de pouvoir contrôler entièrement son corps. "Le pouvoir inné que chaque femme possède en elle. Le pouvoir de totalement contrôler son corps, naturellement et en conscience... Et donc d'être pleinement maître de sa vie", écrit ainsi Alisan sur "De fil en Tartine".

Pas toutes égales face aux règles

Durant leurs règles, certaines femmes n'ont que très peu de pertes tandis que d'autres ont des flux hémorragiques. Certaines souffrent atrocement, tandis que d'autres ne ressentent que de petits pincements. C'est un fait : les femmes ne sont pas égales face à leurs règles.

Et la méthode du flux instinctif libre n'est pas non plus à la portée de toutes, puisqu'elle est inefficace, voire impossible à réaliser chez les femmes aux règles abondantes ou ayant accouché récemment par voie basse, les muscles du périnée étant relâchés.

Pour toutes celles qui émettent des doutes quant à cette méthode mais qui aimerait faire un geste pour la planète, il existe la coupe menstruelle. De la forme d'un petit récipent, elle se place à l'intérieur du vagin pour y receuillir le sang. Composée de silicone médical, elle ne présente aucun danger pour la santé et doit être retirée et nettoyée toutes les 12h pour les flux normaux et 8h pour les flux abondants.

L.V.

Nos partenaires