Les personnes qui dorment plus de 6h par nuit sont aussi celles qui gagnent le plus d'argent

15/04/15 à 14:39 - Mise à jour à 16:29

Une récente étude du Center for Disease Control and Mortality porte un nouvel éclairage sur le problème du manque de sommeil, constatant que ceux qui dorment le plus sont aussi ceux qui ont les plus gros revenus. Et inversement.

Les personnes qui dorment plus de 6h par nuit sont aussi celles qui gagnent le plus d'argent

© iStockphoto

Lindsay Black, principal auteur de l'étude, a utilisé les données de la National Health Interview Survey, qui compte environ 35.000 ménages à travers le pays, pour étudier l'association entre le sommeil et le niveau de revenus. Les résultats parlent évidemment particulièrement pour la société américaine.

Selon ces chiffres, environ un tiers des personnes vivant au niveau du seuil de pauvreté (en 2013, aux USA, il s'élevait à 29 440 $ pour une famille de quatre personnes) - a mentionné dormir moins de 6 heures par nuit. Rappelons que les recommandations des médecins préconisent pour un adulte de dormir de 7h à 9h par nuit.

En revanche, parmi les ménages dont le revenu est à 400 % au-dessus du seuil de pauvreté, seulement un quart a déclaré dormir moins de 6 heures par nuit. En d'autres termes, plus on passerait de temps à dormir, plus on disposerait d'argent.

Ce rapport du CDC ne précise pas les raisons qui lieraient le manque de sommeil et les faibles revenus. Mais on peut facilement imaginer que les gens les plus pauvres sont peut-être plus susceptibles de cumuler plusieurs emplois ou encore sont-ils contraints de parcourir de longues distances pour s'y rendre, parce que résidant dans des zones périphériques.

On sait que la privation de sommeil n' est pas bonne pour personne, et un tel rapport souligne que les plus pauvres sont aussi les plus exposés à ces nuisances.

(Source NYMAG.COM)

En savoir plus sur:

Nos partenaires