Pour en finir (ou presque) avec ses ronflements

10/10/13 à 11:32 - Mise à jour à 11:32

Source: Weekend

Les ronflements sont un fléau qui touche quasiment tout le monde. Que l'on dût supporter ceux de son conjoint, de sa conjointe, de son colocataire, de son voisin, ou même les siens propres, les ronflements sont on ne peut plus pénibles. Ils empêchent de dormir et/ou parasitent la qualité du sommeil. Alors, voici quelques astuces, qui à défaut de les supprimer totalement, les limiteront certainement.

Pour en finir (ou presque) avec ses ronflements

© Thinkstock

Les choses à éviter avant de dormir

Pour limiter au maximum vos ronflements, mieux vaut éviter de consommer trop d'alcool. Idem pour les repas copieux, qui remplissent l'estomac et peuvent provoquer une compression du diaphragme. Le passage de l'air est alors moins fluide et les ronflements peuvent être accentués. Le tabac peut aussi être une cause de vos ronflements. Evitez donc d'allumer une cigarette juste avant de vous coucher. Notez que les somnifères peuvent également provoquer des ronflements. Enfin, évitez le plus possible de dormir sur le dos. Dans une telle position, la langue se positionne sur l'arrière du palais, réduisant ainsi le passage de l'air.

Les accessoires antironflements peu efficaces

Il existe toute une panoplie d'accessoires pour tenter d'atténuer vos ronflements. C'est ainsi qu'on trouve des bagues antironflements à porter à l'auriculaire qui appuient sur un point d'acupuncture bien précis. Des bracelets se chargent quant à eux d'envoyer des petites vibrations lorsqu'ils détectent les ronflements. Ces produits sont, la plupart du temps, d'une moindre efficacité. Par ailleurs, le bracelet provoque de très nombreux réveils qui nuisent à la qualité du sommeil. Vous pouvez toujours tester ces solutions, mais ne vous attendez pas à des miracles, surtout si vous êtes un gros ronfleur.

De la prothèse à la chirurgie

La prothèse dentaire n'est certes pas la solution la plus glamour, mais elle est très efficace. Réalisé chez le dentiste et sur mesure, cet accessoire permet de faire avancer la mâchoire inférieure et la langue durant le sommeil. Il faudra juste éviter les embrassades fougueuses en pleine nuit. Plus radicale, la chirurgie peut être utilisée en dernier recours. L'opération consiste à élargir l'espace aérien en ôtant des tissus obstructifs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires