République dominicaine, île de beauté

18/05/10 à 12:22 - Mise à jour à 12:22

Source: Weekend

Les nouveaux spas de ce coin de paradis offrent leur carte de délices : soins holistiques, massages sur la plage, gommage au sucre de canne et enveloppement à la papaye. Le plus ? Une halte culturelle dans la plus ancienne capitale du Nouveau Monde.

République dominicaine, île de beauté

Les nouveaux spas de ce coin de paradis offrent leur carte de délices : soins holistiques, massages sur la plage, gommage au sucre de canne et enveloppement à la papaye. Le plus ? Une halte culturelle dans la plus ancienne capitale du Nouveau Monde.

Par Barbara Witkowska

On la visite trop vite ou pas du tout. Et pourtant, ses richesses méritent une large exploration. La République dominicaine partage avec Haïti l'immense île de l'Hispaniola (la seconde plus grande île des Antilles), baignée au nord par l'océan Atlantique et au sud par la mer des Caraïbes. Bien sûr, le premier but du voyage, c'est le séjour balnéaire. Les 650 km de plages de sable blanc s'y prêtent admirablement. Ce qui a incité des promoteurs immobiliers à imaginer de nombreux complexes hôteliers, déclinés selon le même concept : bâtiments XXL, plusieurs restaurants et bars, grande piscine, vaste jardin donnant sur le rivage. Ils ont adopté, tous, la formule all inclusive. Cela dit, les ambiances ne sont pas formatées. D'un hôtel à l'autre, la décoration, la qualité de la cuisine et des services font la différence. Sans oublier que certains endroits, épargnés par le tourisme de masse, ont le désir de se singulariser et enrichissent leurs offres par des propositions haut de gamme (golf spectaculaire, salles de séminaires high-tech). D'autres jouent la carte du wellness en se dotant d'un spa luxueux, lieu de bien-être holistique. Voici nos trois adresses coups de coeur.


L'harmonie intérieure à Punta Cana Resort & Club

Ce resort réputé se trouve tout près de l'aéroport, à l'extrême pointe est de l'île. Au-delà d'une jolie entrée en pierre de taille se déploient 40 hectares de jardins odorants, peuplés de villas et de petits bâtiments où ont séjourné Julio Iglesias et Bill Clinton, informe le personnel avec fierté. Le spa Six Sens s'est installé récemment dans un pavillon ultracontemporain au bord de la plage. Il y règne une ambiance feutrée autour de pierres et de bois blonds. Les soins pratiqués s'inspirent des techniques asiatiques. On peut donc goûter, notamment, aux massages thaï, tibétain, vietnamien, mais pas le massage ayurvédique pour lequel, nous assure-t-on, il n'y a pas de demandes. Nous optons pour les soins phares de la maison : le gommage aux fruits exotiques et le massage Harmony. Le premier est réalisé avec une "salade" de papaye, d'orange, de melon d'eau et de grains de riz. Ce mélange délicieusement parfumé est appliqué, lentement et consciencieusement, sur chaque centimètre carré du corps. En sortant de la douche, la peau est douce comme du velours. Au fil du massage Harmony, les mains expertes et l'huile chaude favorisent la décontraction musculaire et soulagent les petites douleurs des trapèzes. Divin !

Soins bio à Casa de Campo

Située sur le côté sud de l'île et baignée par la mer des Caraïbes, cette oasis de 7 000 ha est très prisée par la jet-set internationale. Plus de 1 000 villas de luxe sous haute protection se blotissent dans la végétation luxuriante du gigantesque complexe hôtelier éponyme, où l'on circule à bord de voiturettes de golf garées devant chaque chambre. La décoration est élégante et coloniale (boiseries acajou omniprésentes), sans ostentation. Beauté, sérénité et bien-être, telle est la devise pour le temple du wellness baptisé Cygalle. Un espace quasi japonisant déployé sur plusieurs centaines de mètres carrés de verre, de pierres blondes, de bois, d'eau, de douceur et de silence. On pénètre dans les cabines en traversant un labyrinthe de méditation circulaire puis un jardin zen. Les soins, prodigués avec art, sont un voyage dans les couleurs et les senteurs d'un jardin bio.

L'enveloppement Sueño Tropical est l'un des musts de l'endroit. Bananes, papayes, flocons d'avoine et yaourt, mixés juste avant l'application sur fond d'huile de raisin nourrissent bien la peau et la rendent ultradouce. À la carte, on trouve aussi un large choix de gommages : à la farine de maïs, au sucre de canne ou au café. Tous les ingrédients sont bio. Pour terminer (encore plus) en beauté, on savoure les bienfaits d'un massage relaxant aux huiles essentielles.


Sur la plage au Club Med

Situé à deux pas de Punta Cana, le village d'une capacité de 1 800 places est, historiquement, le premier resort de la République dominicaine. Récemment rénové 4-tridents, il jouit aussi d'un tout nouvel espace privatif 5-tridents. L'endroit est paradisiaque. La clientèle, essentiellement américaine et française, vient ici en famille. Les enfants apprécient particulièrement l'école du cirque. Nous, on préfère s'engouffrer dans le Spa by Comfort Zone. Le nom vient de la marque éponyme, lancée il y a quelques années à Parme. Aux premiers produits capillaires se sont ajoutés plus tard les produits de soin destinés aux spas haut de gamme. Les formules font appel à des ingrédients très pointus : l'acide hyaluronique, le rétinol, les protéines ainsi que les hexapeptides alginates qui ont l'effet de "Botox sans aiguilles". On le constate après le soin visage. Il se déroule selon les étapes tout à fait classiques (nettoyage, massage, masque), mais la qualité des formules et le savoir-faire de l'esthéticienne font la différence. La peau est lisse et rayonnante, rajeunie. Le massage est proposé sous une "palapa", une petite tente installée au bord de la plage avec vue sur mer. Ici, pas de musique : on se détend en écoutant le bruit des vagues et le pépiement des oiseaux. Le massage, traditionnel, est effectué de façon très pro à l'huile Tranquility.

Un air de fête à Saint-Domingue
La situation de Casa de Campo est idéale pour découvrir la capitale de la République dominicaine. La plus ancienne capitale du Nouveau Monde fut fondée en 1496 par Barthélémy Colomb, le frère de Christophe. Rien ou presque n'a changé depuis ces temps glorieux. Moins spectaculaire que La Havane, Saint-Domingue est néanmoins très séduisante. Classée au Patrimoine mondial par l'Unesco, la ville a été repeinte de frais. Les façades baroques, les demeures devenues hôtels de charme avec leur patio ombragé, la place Colon avec ses pavés lisses a été dépoussiérée - tout concourt à rendre cette cité très attachante. On ne manquera pas de pousser la porte de la Catedral de Santa Maria la Menor (photo), la première cathédrale des Amériques avec sa façade de style plateresque très ouvragée. Une visite s'impose également au remarquable Musée de las Casas Reales qui conte l'épopée de la découverte du Nouveau Monde et l'Alcazar de Colon, construit en 1510 par Diego, fils de Christophe, abritant une belle collection de mobilier colonial. Le crépuscule est le moment idéal pour déambuler sur la Conde, une rue piétonne propice au shopping. L'ensemble est composite, mais plein de charme nostalgique et exotique.

La République dominicaine en pratique

Renseignements

Ambassade de la République dominicaine : 130A, avenue Louise, à 1050 Bruxelles.
Tél. : 02 346 49 35. Fax : 02 346 51 52. embajadombxl@gmail.com

Formalités
La carte d'identité suffit. Aucun visa n'est nécessaire. Mais il faut acquérir la "carte touristique" d'un montant de 10 US$ (7,80 euros) et régler la taxe d'aéroport de sortie, d'un montant de 20 US$ (15,60 euros). Attention : on ne peut payer ces taxes qu'en US$. On peut également obtenir la carte touristique dans les consulats dominicains.
Monnaie
Peso dominicain (RDS), 1 euro = 49,8 RDS.

Y aller Avec la compagnie Martinair à partir d'Amsterdam et avec Air France via Paris
Au départ de Bruxelles : Thomas Cook-Neckermann et TUI-Jetair/Jetairfly

Se loger wellness
Punta Cana Resort & Club. Chambres tout confort avec balcons. Plusieurs restaurants et deux bars. Au restaurant La Yola, le poisson est frais et délicieux. Activités : voile, planche, kayak, volley, tennis et surtout golf.

Club Med. Nouvel espace 5-tridents : suites exclusives avec services personnalisés et conciergerie, école du cirque pour les enfants, golf 18 trous, excursions pour tous les goûts (en jeep, à cheval, à moto, pêche au gros, plongée...)
Tél. : 070 660 660.

Casa de Campo. En 2009, ce complexe hôtelier a reçu le titre de World's Leading Golf Resort. Quatre-vingts chambres standard, des suites et des villas de luxe. On a le choix entre 19 restaurants dont certains sont situés dans la marina. La cuisine est raffinée et excellente.

Se loger à Saint-Domingue
Hostal Nicolas de Ovando, Calle Las Damas.
L'ancienne demeure de Nicolas de Ovando, premier gouverneur des Amériques, somptueusement rénovée. La déco marie la pierre, les patines ocre-rouge, les bois exotiques et le fer forgé. Une oasis de charme et de grand luxe.
H2975@accor.com

Se restaurer à Saint-Domingue
Restaurant Pat'e Palo. Murs de brique, cadre agréable et belle terrasse. Cuisine créative et d'excellente qualité. Plaza de España. www.patepalo.com

A visiter
Altos de Chavon, perché sur une falaise surplombant Casa de Campo, ce village d'opérette construit par un milliardaire américain pour sa fille est une copie conforme d'un village italien du XVIe siècle. Kitsch et amusant.

A rapporter
Des cigares dominicains à la boutique Caoba (plaza Colon) à Saint-Domingue. Possibilité de voir un rouleur de cigares à l'oeuvre et de visiter le local de vieillissement.
Des bijoux en larimar, très jolie pierre locale semi-précieuse dans les tons de bleu, gris et vert. Des CD de merengue, bachata et salsa

En savoir plus sur:

Nos partenaires