Sept mythes sur le mal de dos

01/02/16 à 15:36 - Mise à jour à 02/02/16 à 10:20

Les mythes concernant le mal de dos sont presque aussi répandus que le nombre d'individus qui en souffre. Web Md, journal médical en ligne, tente de déceler le vrai du faux.

Sept mythes sur le mal de dos

7 mythes sur le mal de dos © iStockphoto

Sachant que 80 % des individus souffrent tôt ou tard de douleurs au dos, il est primordial de savoir faire la part des choses entre les idées reçues et leur véracité. Topo.

Il faut toujours se tenir droit

Même si vos parents n'ont eu de cesse de vous le rabâcher lorsque vous étiez enfant, le fait de se tenir droit ne fait qu'accentuer le mal de dos.

Sept mythes sur le mal de dos

© iStockphoto

Il n'est pas non plus recommandé de s'affaler à longueur de journée. La solution : trouver un juste milieu, faire des pauses pendant la journée ou, encore mieux, essayer de travailler debout. Plusieurs alternatives à la chaise de bureau classique, comme le ballon, sont d'ailleurs en train de se faire une place dans le milieu professionnel.

Il ne faut pas soulever de poids lourds

Ce n'est pas tant le poids soulevé qui importe, mais la méthode que vous employez pour le faire. Essayez de vous placer directement devant l'objet à soulever, puis accroupissez-vous, sans courber ni tordre votre corps.

Passer sa journée au lit

C'est un mythe... Vous êtes bien évidemment autorisé à prendre une journée de repos si vous avez été victime d'un accident ou si vous avez subi des lésions. Par contre, si ce n'est pas le cas, il se peut que les jours passés au lit aggravent la situation.

La mal de dos vient forcément d'une lésion

C'est faux. La dégénérescence discale, une mauvaise posture, certaines autres maladies ou infections peuvent aussi provoquer des douleurs au dos.

Plus on est lourd, plus on a mal

Les kilos superflus exercent en effet une pression supplémentaire sur le dos, ce qui accentue la douleur. Le mal de dos est en effet beaucoup plus répandu chez les individus en surpoids.

La minceur est synonyme d'absence de douleurs

N'importe qui peut être sujet aux douleurs. Être mince ne vous met donc pas à l'abri de ce désagrément. D'ailleurs, les individus souffrant d'anorexie sont plus susceptibles de subir des pertes osseuses. Ils ont donc plus de risques d'avoir des fractures ou des vertèbres tassées.

Le sport est mauvais quand on a mal au dos

C'est en fait tout le contraire ! Exercer une activité physique de façon régulière aide à prévenir les douleurs. De plus, les médecins peuvent même recommander des séries d'exercices pour essayer d'en venir à bout.

Faire de la chiropractie peut améliorer les douleurs

Souvent confondue avec la kinésithérapie ou l'ostéopathie, la chiropractie (très populaire aux Etats-Unis) peut avoir des effets bénéfiques sur votre mal de dos. Elle repose principalement sur des manipulations de la colonne vertébrale ainsi qu'une mobilisation des articulations.

L'acuponcture est un bon moyen de soulager le mal

L'acuponcture, le yoga et la psychothérapie cognitivo-comportementale sont de bonnes alternatives aux traitements traditionnels lorsque ceux-ci ne donnent pas de résultats.

/

/ © iStockphoto

Un matelas ferme apaisera votre dos

Ce n'est pas tout à fait vrai. Lors d'une étude espagnole, des individus souffrant de douleurs au dos et ayant dormi sur des matelas moyennement fermes auraient moins souffert du dos et mieux dormi que ceux qui avaient passé la nuit sur un matelas très ferme. Il ne s'agit cependant pas d'une règle générale. Le mieux est de choisir son matelas en fonction de ses habitudes de sommeil ainsi que de ses problèmes de dos.

>>> Lire Un bon sommeil passe par un bon lit: 3 conseils pour bien choisir

>>> Lire aussi : 4 conseils pour ménager son dos

MH D

En savoir plus sur:

Nos partenaires