Blake Lively, une certaine idée de la perfection

09/12/14 à 10:31 - Mise à jour à 10:49

Source: Weekend

Attention les yeux ! Cette fille-là n'a pas son pareil pour parsemer de glamour et paillettes tout ce qu'elle touche. Enceinte de son premier bébé, l'actrice, égérie de l'eau de toilette Gucci Première, est aussi une femme d'affaires accomplie.

Blake Lively, une certaine idée de la perfection

le 3 décembre 2014 à New York © Belga Image

De là où elle vient - dans sa famille, tout le monde bosse de près ou de loin dans le show business -, la vie aux allures de conte de fée de Blake Lively a tout du parcours sans faute. Celle qui pourrait revendiquer sans peine le titre de "petite fiancée de l'Amérique", tant son quotidien a toujours été aux antipodes de l'existence tout en excès de son personnage de Serena van der Woodsen, doit pourtant beaucoup, qu'elle le veuille ou non d'ailleurs, à cette "socialite" new-yorkaise capable du pire comme du meilleur. L'actrice a certes tourné quelques films en marge des six saisons de Gossip Girl, signé de jolis contrats aussi - égérie du sac Mademoiselle de Chanel en 2011, elle devient l'année suivante le visage de la franchise Gucci Première avant de rejoindre fin 2013 la dreamteam de L'Oréal Paris - tout en se laissant passer la bague au doigt en secret par l'un des célibataires les plus convoités d'Hollywood. Mais pour ses fans, c'est comme s'il restait encore toujours en elle quelque chose de Serena. "C'est vrai que nous vivions en quelque sorte des vies parallèles, reconnaît-elle. Je m'habillais comme elle, je vivais aussi à New York, j'allais à des défilés, j'ai même eu dans la vraie vie le même petit ami qu'elle la moitié du temps !"

On comprend mieux tout à coup l'envie qui lui a pris de se mettre en mode pause, pour un an, une fois tournée la dernière scène de la série. Des mois qu'elle saura mettre à profit pour lancer l'un des (nombreux) projets qui émaillent l'ambitieuse liste de ses envies. A 27 ans, la belle n'a pas eu le temps de souffler, elle qui est directement passée des bancs du lycée aux plateaux de cinéma. Pourtant, lorsqu'elle lance Preserve en juillet dernier, un site dédié au " lifestyle " au sens large, mêlant des articles, des recettes, des conseils mais aussi un e-shop qui se voudrait comme une sorte de " Main Street " virtuelle, rassemblant la crème de la crème des artisans américains, cela fait dix ans qu'elle collecte pêle-mêle dans un grand portfolio des photos, de la doc et des cartes de visite de " choses " qui lui plaisent.

Bottant en touche les critiques de ceux qui pourraient l'accuser de copier Gwyneth Paltrow et son site Goop, Blake se défend pourtant de mettre en scène une vie trop lisse et trop parfaite, inaccessible à celles qui tenteraient en vain de lui ressembler. Il n'empêche, si le look et l'atmosphère Preserve se veulent nettement plus bobo chic et moins élitistes en tout cas que les bons plans de l'ex-femme de Chris Martin, il reste avant tout pour l'actrice un merveilleux outil d'autopromotion, particulièrement utile en ces temps où la jeune femme se fait plutôt rare au cinéma... Pas étonnant qu'elle ait donc choisi ce média dont elle contrôle à 100 % le contenu pour annoncer sa grossesse. La pièce de puzzle qui manquait à son image parfaite de femme mariée " à l'Américaine ", entrepreneuse à ses heures et épanouie dans son rôle de décoratrice et de cuisinière accomplie.

Depuis cette première photo de son ventre arrondi postée sur la Toile, Blake Lively a multiplié les apparitions publiques, n'hésitant pas à poser dans des tenues plus hot que d'ordinaire, assumant complètement sa nouvelle étiquette de " sexy mum ", qu'elle foule le tapis rouge en robe du soir aux côté d'un Ryan Reynolds plus amoureux que jamais ou qu'elle ose un combo minijupe, bottes de cuir et poncho. Même si rien n'est officiel, au vu de ses jolies rondeurs, la naissance devrait avoir lieu en février-mars prochain. Un timing plus-que-parfait - cette fille ne laisse rien au hasard - pour enchaîner avec la promo de son prochain film, The Age of Adaline, dont la sortie est programmée pour le 24 avril 2015 aux Etats-Unis. " Le scénario questionne en profondeur le mythe de la jeunesse éternelle, nous confiait-elle récemment. Suite à un accident, mon personnage ne vieillit plus. Si cela peut paraître amusant de prime abord d'avoir pour toujours 20 ans et de pouvoir profiter à fond de la vie à chaque décennie, cet état de fait devient vite une tragédie : le monde change et vous n'évoluez pas au même rythme que ceux que vous aimez. "

Blake y tiendra le rôle principal, une première pour elle, avec en cadeau bonus la possibilité de changer de costumes et de make-up presque à chaque plan, puisque l'héroïne traverse plus d'un siècle d'Histoire. Un exercice de style dans lequel elle excelle aussi au quotidien depuis Gossip Girl. Une marque de fabrique en passe de devenir une marque à part entière.

La bande annonce de The Age of Adaline

Nos partenaires