Carte blanche au make up artist belge Peter Philips

23/02/18 à 15:04 - Mise à jour à 15:04
Du Le Vif Weekend du 22/02/18

Sa passion pour l'image l'a conduit vers la mode, de l'Académie d'Anvers aux coulisses des plus beaux défilés. A l'occasion des 35 ans du Mode c'est belge, Le Vif Weekend a donné carte blanche à Peter Philips, aujourd'hui directeur de la création et de l'image du maquillage Dior. Trois bonnes raisons de s'émerveiller.

Appelez cela le privilège de l'expérience, celui qui consiste à oser se faire confiance. Ce matin-là, lorsqu'il pousse la porte du studio 254Forest, à Bruxelles, Peter Philips se sent un peu comme un soliste face à son instrument, l'envie de jouer le démange même si la partition de cette carte blanche reste encore à écrire. C'est là d'ailleurs que réside tout le plaisir de l'aventure, de l'improvisation naissent souvent les plus belles fulgurances. Les tables qui l'entourent rutilent de fonds de teint, de rouges à lèvres, de laques et autres mascaras multicolores fraîchement sortis de leurs packs, de quoi faire perdre la tête à toutes les beautystas. C'est qu'il faudra des mois encore pour que tout cela se retrouve sur comptoir. Même s'il les a pensés, voulus, conçus, Peter Philips a dû lui aussi faire preuve de patience avant de mettre la main sur ces nouveaux " outils ". A lui maintenant de les expérimenter pour son plus grand bonheur, c'est l'un des privilèges d'être le grand manitou du make-up dans une maison comme Dior. Des journées comme celles-là, c'est ce qu'il appelle sa récréation, sa bulle d'air. " Les shootings d'éditoriaux, c'est ma passion, lâche le directeur créatif. Je peux me laisser aller, c'est la forme d'expression la plus libre de mon boulot. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires