Des gestes pour se parfumer autrement

26/03/18 à 11:00 - Mise à jour à 13:40
Du Le Vif Weekend Black du 22/03/18

Parce que l'on se parfume d'abord pour soi, de nouveaux gestes invitent aujourd'hui à s'approprier sa fragrance autrement. Et à remettre le toucher au coeur du propos.

Quelques secondes. C'est le temps qu'il faut aujourd'hui pour se parfumer, le vaporisateur dans une main, les clés de chez soi souvent déjà dans l'autre, un peu comme si l'on s'emparait de son sillage en guise d'arme avant de quitter la maison. Le geste est furtif, presque automatique, à peine ressent-on les gouttelettes toujours plus fines sur la peau, l'industrie l'a voulu ainsi, moins par pudibonderie pour éloigner la main du corps que pour augmenter les " performances " de ses jus, surtout dans les premières secondes de dispersion. Il n'en a pourtant pas toujours été ainsi, l'invention du spray remontant à la fin du xixe siècle, une broutille dans l'histoire triplement millénaire de la parfumerie.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires