Etes-vous lait ou gel?

07/11/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Weekend

Se démaquiller est un geste indispensable. Quel produit utiliser?

Etes-vous lait ou gel?

Se démaquiller est un geste indispensable, mais encore faut-il savoir quel produit utiliser et comment. Carine Garcia-Casotti, formatrice chez Biotherm, nous donne ses conseils.

Selon un sondage Ipsos, seules 55 % des Françaises se livrent quotidiennement au démaquillage. Une hérésie, quand on sait combien la peau mal débarrassée des impuretés étouffe. Bien plus que de simples produits d'hygiène, les démaquillants nouvelle génération, gorgés d'huiles végétales, d'eaux de fleurs, d'éléments émollients ou tonifiants, sont devenus de vrais soins de beauté. Certains non seulement effacent les fards, mais aussi absorbent les effets de la pollution. D'autres apaisent les irritations.

En quoi les nouveaux démaquillants sont-ils vraiment différents?
Ils sont formulés avec davantage de précision. Ainsi, leur pH, légèrement acide, est quasiment le même que celui de l'épiderme : ils contiennent des agents stabilisateurs, hydratants, et leur texture est suffisamment fine pour ne pas encombrer les pores. De plus, ils respectent le film hydrolipidique qui, du coup, ne s'épuise plus à se reconstituer.

Tous les démaquillants ont-ils les mêmes vertus?
Non, il y a aujourd'hui deux grandes familles : les laits démaquillants proprement dits, qui dissolvent les pigments et les éléments gras contenus dans les fonds de teint, les blushs et les ombres. Et puis les gels ou les mousses, considérés comme de simples "nettoyants", qui ravivent le teint et le débarrassent des impuretés quotidiennes : pollution, poussières, fumées de tabac.

Quand doit-on utiliser l'un ou l'autre?
La logique veut que l'on se démaquille le soir avant d'aller se coucher pour enlever les fards. Et que l'on nettoie sa peau au réveil, lorsqu'on n'est pas encore maquillée, avec une mousse ou un gel. Dans les deux cas, l'idéal est d'utiliser une lotion qui enlève les derniers résidus de gras et le calcaire de l'eau.

Le choix entre gel ou lait est-il seulement une question de circonstances?
Non, c'est aussi une question de type de peau. Les mousses et les gels sont des produits aqueux qui tonifient les peaux grasses en leur apportant un sentiment de fraîcheur. Les laits et les crèmes conviennent mieux aux peaux fragiles ou sèches, qui y puiseront les éléments nécessaires à leur équilibre.

Existe-t-il d'autres types de démaquillants?
Les huiles. Mais, étant assez lourdes, elles ne doivent être employées que ponctuellement, pour dissoudre les maquillages très "incrustés".

Faut-il utiliser un démaquillant spécifique pour les yeux?
Bien sûr, le contour de l'oeil étant particulièrement fragile. A moins d'utiliser une eau micellaire. Dans tous les cas, il est conseillé de ne pas frotter les paupières pour ne pas les irriter. Il suffit de poser un coton imbibé sur chacune d'elles et de laisser le mascara se dissoudre tout seul en quelques secondes.

Propos recueillis par Maïté Turonnet (L'Express Styles)

Nos partenaires