Evitez le banc solaire

29/07/09 à 16:00 - Mise à jour à 15:59

Source: Weekend

On en parlait depuis un moment sans confirmation vraiment officielle. Les UV des cabines de bronzage, jusqu'à présent considérés comme "probablement" cancérogènes, sont désormais classés "cancérogènes" par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC/IARC).

Evitez le banc solaire

On en parlait depuis un moment sans confirmation vraiment officielle. Les UV des cabines de bronzage, jusqu'à présent considérés comme "probablement" cancérogènes, sont désormais classés "cancérogènes" par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC/IARC), l'agence cancer de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"L'exposition aux UV artificiels avant l'âge de 30 ans augmente de 75% le risque de mélanome, la forme la plus agressive du cancer de la peau", indique le CICR. Il souligne que l'utilisation d'appareils de bronzage émettant des UV est répandue, particulièrement chez les jeunes femmes. "De plus, plusieurs études ont montré une association entre le bronzage artificiel et le mélanome oculaire", ajoute-t-il. C'est la conclusion d'un groupe de 20 experts de neuf pays réunis en juin au CIRC, basé à Lyon. Les résultats de cette réunion sont présentés dans l'édition d'août de la revue médicale Lancet Oncology.

Depuis 1992, les rayonnements solaires ultraviolets (A, B et C), de même que les UV artificiels des lampes et lits à ultraviolets, étaient classés au niveau 2 de la classification du CIRC. Au vu des dernières études scientifiques, le CIRC relève désormais son niveau de classification au niveau 1 (cancérogène pour l'homme) pour tous les rayonnements ultraviolets. En plus du risque de cancer de la peau élevé, les rayons UV provoquent aussi un vieillissement prématuré de la peau et favorisent le développement de tâches de pigmentation.

A partir du 1er août, tous les centres de bronzage européens devront appliquer un règlement très strict. Les jeunes en dessous de 18 ans et les personnes avec une peau de type 1 (peau très claire, chevaux roux ou blond clair, yeux bleus) seront interdits de banc solaire. Les dermatologues britanniques et français ont salué la décision, même s'ils ne réclament pas l'interdiction des cabines de bronzage. Le moyen le moins risqué de bronzer reste les produits autobronzants.

Weekend.be, avec Belga

Nos partenaires