Faut-il vous débarrasser de vos produits de beauté ? L'appli Thinkdirty vous le dit (vidéo)

26/03/14 à 14:10 - Mise à jour à 14:10

Source: Weekend

L'application ThinkDirty aide à comprendre les ingrédients de nos produits d'hygiène et de nos cosmétiques pour éliminer de notre salle de bain les produits potentiellement toxiques, soit en moyenne un tiers d'eux. Vers un véritable mouvement d' "assainsissement" de l'industrie cosmétique...

Faut-il vous débarrasser de vos produits de beauté ? L'appli Thinkdirty vous le dit (vidéo)

© Thinkstock

Selon l'application ThinkDirty, il conviendrait de se débarrasser d'une bonne partie de nos dentifrices, gels douche et autre produit d'hygiène, car ils contiennent des ingrédients cancérigènes, allergènes ou toxiques.

Le principe de cette appli (gratuite !) est simple : il suffit de scanner le code-barres du produit à l'aide de votre smartphone pour découvrir si celui-ci est nocif ou pas. L'application peut également vous recommander des alternatives plus saines pour votre santé.

Si un produit ne se trouve pas dans la base de données, l'utilisateur peut le soumettre en entrant le nom du produit et en photographiant l'étiquette, enrichissant ainsi les références.

L'application met ainsi en lumière une problématique souvent ignorée et qui fait pourtant partie de notre routine. Si une femme utilise 12 produits par jour et que chaque produit contient à peu près 14 ingrédients, c'est tout de même à 168 produits chimiques qu'elle expose son corps quotidiennement. Cela veut dire qu'elle mettra 61.320 ingrédients mystérieux sur son corps chaque année, dont 20.000 sont potentiellement toxiques. Une aberration.

Think Dirty veut également attirer l'attention des consommateurs sur le manque de régulations gouvernementales et de transparence dans l'industrie des cosmétiques. Grâce à cette application, Think Dirty entend également mettre un terme au "Pinkwashing". Ce terme désigne un technique de marketing utilisée par des entreprises qui se positionnent comme leaders dans la lutte contre le cancer du sein pour faire du business alors qu'elles utilisent des produits chimiques liés au cancer du sein.

Comme le dit Jeanne Rizzo, présidente du Breast Cancer Fund, "Think Dirty est plus qu'une application, c'est un mouvement".

We want you to Think Dirty. from Think Dirty on Vimeo.

Nos partenaires