Jennifer Aniston, les secrets de son régime strip teaseuse (vidéo)

31/07/13 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Source: Weekend

Pour les besoins de son dernier rôle, Jennifer Aniston, 44 ans déjà, s'est dessiné un corps scupltural. Confidences d'une effeuilleuse en herbe.

Jennifer Aniston, les secrets de son régime strip teaseuse (vidéo)

© DR

Jennifer Aniston, 44 ans, divorcée, pas d'enfants, mais un corps incroyable. Pour son dernier rôle au cinéma aux côtés de Jason Sudeikis (30 Rocks, Hall Pass), celle qui sera toujours un peu Rachel dans nos coeurs s'est serré la ceinture pour obtenir un corps de strip teaseuse, comme le nécessitait son rôle de Rose O'Malley.

En effet, pour We're the Millers (sur les écrans le 18 septembre), l'actrice a dû dévoiler sa plastique, qui pour le coup se devait d'être irréprochable. Même si dans de nombreux films, les strip teaseuses sont montrés plus crûment, sous l'angle de la chair un poil décadente. Il n'empêche, Jennifer s'est astreint a un régime strict, comme elle le confiait lors d'un junket à Access Hollywood : "Je mangeais des trucs comme, vous savez, tout ce qui est vert, les légumes, les protéines maigres et du chou (...) Et les jours où je voulais vraiment tricher, je mangeais des chips aux choux." Fun. Mais rassurez-vous chères lectrices, à propos de cette ligne, l'actrice confie : "J'étais vraiment en forme à l'époque. Mais j'étais dans une forme que je n'appréciais pas trop, parce que je me sentais un peu trop mince". Ouf.

Mais c'est bien beau d'avoir un corps à faire pâlir la Terre entière, il faut la pudeur pour pouvoir l'exhiber sous les regards babas de Rawson Marshall Thurber et les acteurs Jason Sudeikis et le français Tomer Sisley. Ce qui semble avoir poser problème à notre strip teaseuse en herbe, qui a dès lors trouver un subterfuge pour passer le pas: "Je n'avais pas d'adhésif. En fait, j'ai juste doublé mon soutien-gorge. J'avais deux paires de sous-vêtements. Je ne sais pas pourquoi j'ai pensé que ça pouvait protéger. C'était juste ridicule... J'étais là : "Non, j'ai besoin de mes trois soutiens-gorge!". L'envers du décor !

En savoir plus sur:

Nos partenaires