L'assiette minceur

10/06/10 à 12:53 - Mise à jour à 12:53

Source: Weekend

Après trente-cinq ans passés au chevet de patients en surpoids, le Dr Pierre Dukan a tiré une leçon politiquement incorrecte : on ne maigrit pas en mangeant équilibré, on mange équilibré... après avoir fondu, pour conserver sa ligne.

L'assiette minceur

© JupiterImages

Sa méthode n'implique pas de s'affamer, au contraire : "la culpabilisation est le pire ennemi des candidats à la minceur", insiste le médecin. Par chance, certains aliments sont des coupe-faim naturels. D'autres ne font pas prendre un gramme. Tout l'art est donc de savoir maigrir... en mangeant à sa faim !

Le son d'avoine. Anticholestérol, il est doté d'un index glycémique faible. Son pouvoir d'absorption lui permet d'éponger vingt fois son volume d'eau : il gonfle l'estomac en produisant une sensation de satiété. A quoi s'ajoute sa très bonne teneur en protéines.

L'aubergine. C'est le légume le plus riche en pectine, gélifiant naturel très rassasiant. Mais attention ! Ses qualités disparaissent si on la cuit dans l'huile : elle devient alors une éponge à matières grasses, petite bombe grossissante et hypercalorique.

Les sodas light. Pétillantes, savoureuses, colorées, ces boissons plaisir aident à combler l'envie de sucres, sans risque de grossir. En période de régime, l'atout peut être précieux.

Le yaourt maigre. Riche en calcium, mais toujours digeste, le yaourt maigre est, par définition, sans matière grasse et sans sucre ajouté. Mieux, il est onctueux, rafraîchissant, facile à transporter, riche en protéines de très bonne qualité et... pauvre en calories.

La stevia. Les Indiens Guarani d'Amérique du Sud ajoutaient des feuilles de stevia à leurs infusions. Cet édulcorant naturel possède un pouvoir sucrant de cent à trois cents fois supérieur à celui du sucre, sans aucune calorie. Un allié régime utile pour les amateurs de sucré.

L'éclairage de Pierre Dukan


"Un régime amaigrissant est nécessairement hyper-protéiné, car lui seul permet de réduire l'apport calorique en diminuant les graisses et les glucides. Il ne s'agit toutefois pas de supprimer ces nutriments sur la durée. Par ailleurs, les protéines ingérées doivent alors être de bonne qualité nutritionnelle, c'est-à-dire plutôt d'origine animale. Enfin, il n'est pas inutile de rappeler que la minceur nécessite aussi de dépenser les calories absorbées : les apports énergétiques alimentaires doivent être équivalents aux calories brûlées. Sinon l'excès sera à nouveau stocké dans le tissu adipeux..."


10 armes anti-fringales

Leur consistance, leur résistance à la mastication, le temps nécessaire à leur digestion et leur assimilation par l'organisme, tous ces facteurs leur confèrent un pouvoir de satiété naturel.

La crevette, le foie de volaille, le thon naturel, la chair de crabe, la soupe de légumes non moulinée, le son d'avoine, la sardine, la dinde, le fromage blanc maigre, l'oeuf dur (dans la limite de quatre par semaine en cas de cholestérol élevé)

Par L'Express

En savoir plus sur:

Nos partenaires