La beauté par le geste: une saine addiction à encourager

21/05/14 à 15:47 - Mise à jour à 15:47

Source: Weekend

Prendre le temps de se masser le visage quelques minutes chaque jour doperait l'efficacité du soin que l'on applique ensuite. On s'en doutait d'instinct. C'est désormais prouvé.

La beauté par le geste: une saine addiction à encourager

© Getty

On connaît tous ces petits pictogrammes de femmes sans âge imprimés sur les notices d'utilisation, décrivant étape par étape la meilleure manière d'appliquer le produit que l'on vient d'acheter. Des rituels pas toujours clairs - il faut parfois une loupe pour déchiffrer ce qui se trouve sur les dessins -, bien souvent trop longs et trop compliqués, surtout pour être mémorisés, et que l'on a du coup tôt fait d'abandonner malgré les bonnes résolutions prises lors de la première séance d'automassage. Pourtant, les bienfaits de ces routines sont bien réels et pas seulement parce qu'ils procurent un sentiment de relaxation et de bien-être immédiat, comme le démontre l'étude réalisée par Lancôme à l'occasion de la sortie de French Lift, un "duo nocturne" composé d'un soin rehausseur mais aussi d'un disque massant breveté.

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que la marque à la rose développe un outil pour faciliter le geste de ses consommatrices. En 2012 déjà, Michel Limongi, son directeur créatif, avait dessiné un applicateur "perle" pour le soin Génifique Yeux. Cette fois, Lancôme, qui propose depuis les années 50 dans son institut parisien un massage facial à sec inspiré du shiatsu, n'hésite pas à parler de "lifting cosmétique instrumental" pour décrire l'effet de ce disque de silicone à la fois souple et résistant qui, à la manière de la main du professionnel, permet de saisir la peau et de la travailler en profondeur.

"Il ne s'agit pas ici d'un massage relaxant, insiste Véronique Delvigne, directrice scientifique du label. Il permet vraiment de manipuler les différents tissus cutanés et de repositionner les muscles zone par zone pour redessiner l'ovale du visage, qui a tendance à s'affaisser avec l'âge. Mais en plus de l'action purement mécanique, ce modelage, qui se réalise en démarrage de la routine soin, le soir, sur une peau parfaitement nettoyée, a également une efficacité biologique car il va stimuler la circulation cutanée, réénergiser les tissus et relancer le fonctionnement des cellules."

Afin de démontrer l'action synergique de la crème et du massage, Lancôme a décidé de mener une étude clinique auprès d'un panel de 63 femmes dont la peau a été évaluée avant puis après quatre et huit semaines de traitement. Il a également été demandé aux participantes de ne se masser qu'une moitié du visage avant d'appliquer leur crème de nuit. Si une amélioration du lifté des pommettes de 22,5 % a été mesurée au bout du compte, celle-ci est trois fois supérieure à celle que les chercheurs ont pu observer lorsque la crème seule était appliquée !

Si cette enquête est l'une des premières à objectiver le bienfondé d'une routine, vanter les mérites d'une gestuelle précise et adaptée à la zone du visage ou du corps visée ne date pas d'hier. Les pionnières de la cosmétique moderne - d'Elizabeth Arden à Helena Rubinstein, en passant par Estée Lauder - ont elles aussi très tôt imaginé des protocoles qui accompagnent et subliment le soin. Une démarche d'autant plus aisée pour les marques vendues en institut, dont les clientes découvrent bien souvent les produits après un traitement en cabine. Ravies du résultat qui doit beaucoup au tour de main des esthéticiennes, elles espèrent pouvoir en prolonger les bénéfices grâce à des crèmes ou des sérums mais aussi aux mini-routines dérivés des soins qu'elles viennent d'expérimenter et que les conseillères spécialisées peuvent facilement leur enseigner.

Convaincue de l'importance des exercices musculaires pour garder un corps jeune et en forme grâce à son amie, la célèbre danseuse étoile russe Anna Pavlova, le docteur Nadia Payot, fondatrice de la marque de cosmétiques et d'instituts du même nom, sera l'une des premières à prôner la "culture physique du visage" et mettra au point un modelage aux 42 mouvements encore pratiqué en cabine aujourd'hui. Une gestuelle unique qui repulpe le visage et illumine visiblement les traits et dont la cliente pourra accentuer chez elle les bienfaits en pratiquant chaque jour une minute vingt de gymnastique faciale enseignée par tutorial sur le site de la marque.

Le recours à ces petites vidéos didactiques se multiplie d'ailleurs de plus en plus. Ainsi, sur le site de Decléor, des films de moins d'une minute détaillent en images et de manière plus claire ce que l'on trouvait déjà en pictos sur les notices des produits. Même démarche chez Clarins, qui propose pas moins de douze tutos exclusivement dédiés aux soins du visage. Ces "méthodes d'application associées", comme les appelait déjà le fondateur de l'entreprise familiale Jacques Courtin-Clarins, s'inspirent des techniques de massage pratiquées en institut, l'importance du toucher ayant toujours été mise en avant par la marque depuis soixante ans déjà. "Aucun appareil ne peut remplacer la sensibilité, la douceur, la chaleur et la précision instinctive des mains, insiste-t-on chez Clarins. Pour optimiser nos méthodes d'application, nous avons étudié la main sous toutes ses coutures. De la pulpe à la paume, à chaque zone correspond un type de pression très précis et des parties du visage sur lesquelles l'effectuer. Et nous nous employons à associer le bon geste au bon produit, au spa comme chez soi, pour toujours plus d'efficacité."

Reste bien sûr à convaincre les femmes de consacrer quelques instants de plus chaque jour à leur beauté. Ce qui est encore loin d'être gagné. "Il est vraiment très rare qu'une cliente nous pose directement des questions sur ces routines, regrette Nathalie Gilson, formatrice en institut sur la zone Benelux, chez Guerlain. Je crois même que bien souvent elles ne regardent pas les petites notices. La plupart du temps, la cliente se contente d'appliquer son soin le matin et basta ! Les femmes européennes surtout sont beaucoup trop pressées. Pourtant, lorsque l'on se masse le visage pendant trois minutes, on va relancer l'activité cellulaire pendant trente heures. Ce n'est pas très compliqué : il suffit de faire des petits mouvements circulaires de bas en haut avec un lait démaquillant qui glisse bien. Au bout d'un mois de ce traitement quotidien, le résultat est spectaculaire, surtout si l'on a une peau déshydratée - celle d'une fumeuse notamment - dont le grain est tellement resserré qu'elle ne laisse plus rien pénétrer. Le teint sera détoxifié, drainé. C'est magique."

Ainsi, si La Mer s'est récemment adjoint les services de Joanna Czech, l'esthéticienne que s'arrachent les beautystas américaines, pour concevoir des massages faciaux chargés d'optimiser l'action de ses nouveaux produits, cette démarche est loin d'être réservée aux marques de cosmétiques haut de gamme. Cela fait plusieurs années maintenant que L'Oréal Paris fait appel à Joëlle Ciocco, véritable gourou de l'épiderme consultée par les stars du monde entier. Cette biologiste, qui n'a pas son pareil pour détecter les moindres dysfonctionnements de la peau, vient d'élaborer une nouvelle série de rituels à découvrir en version tuto sur le site du géant des produits publics pour L'Huile Extraordinaire et la Crème Huile Extraordinaire qui ciblent les femmes de tous âges ayant la peau terne, sèche ou fatiguée. Des produits dont les compositions aussi ont été développées en collaboration avec la spécialiste parisienne de la nutrition cutanée.

"L'important, toujours, pour que l'on ait envie de répéter tous les jours ces gestuelles, c'est de se faire plaisir, insiste Joëlle Ciocco. Les consommatrices ne sont pas des professionnelles du massage, il ne faut jamais l'oublier. En tant que technicienne du soin, je peux vous assurer que l'on voit les résultats ! Nos chercheurs étudient de près l'action mécanique que ces massages peuvent avoir sur les fibroblastes (NDLR : ces cellules du derme en assurent la cohérence et la souplesse) notamment. En aucun cas, il ne faut que cela devienne une source supplémentaire de stress. On est vraiment ici dans l'idée de l'accompagnement vers la sérénité."

La galénique sensuelle de la Crème Huile s'inspire directement des crèmes de massage coréennes qui disposent toutes d'un "playtime", autrement dit un temps de jeu, plus long que les crèmes dites classiques, ce qui permet de les travailler sur la peau plus longtemps et de stimuler par-là la microcirculation tout en relâchant les tensions musculaires. C'est aussi le cas de la texture moelleuse et veloutée du masque Sublimage de Chanel, qui s'applique même au pinceau pour renforcer l'effet velours.

Mais il existe également des gestuelles adaptées aux sérums, plus aqueux, qui ont tendance à pénétrer plus rapidement dans la peau. Chez Estée Lauder, notamment, la reformulation d'Advanced Night Repair s'est accompagnée de l'élaboration du "double rituel du coeur", soit un massage très facile à effectuer et à mémoriser, qui consiste à dessiner des coeurs plus ou moins grands sur l'ensemble du visage. La formule "double soie" du nouveau sérum Renaissance Supreme de Giorgio Armani se travaille même sur le visage à l'aide d'une pierre d'obsidienne offerte à l'achat du produit, pour encore plus de sensualité. "Un bon massage, c'est encore mieux que le Botox, conclut Joëlle Ciocco. Quelques minutes à peine suffisent. Une fois que l'on prend le pli, on ne peut même plus s'en passer." Une saine addiction à encourager.

En savoir plus sur:

Nos partenaires