Le double dutch, la corde à sauter hip-hop

23/11/09 à 11:24 - Mise à jour à 11:24

Source: Weekend

Cette discipline, née aux Etats-unis, requiert esprit d'équipe, coordination et souplesse.

Le double dutch, la corde à sauter hip-hop

Redécouvrez la corde à sauter, version hip-hop! A l'origine: un jeu inventé à New York par des enfants d'immigrés hollandais. Dans les années 1970, s'est développée la version sportive, notamment dans le quartier du Bronx. Aujourd'hui, cette activité pratiquée en majorité par un public jeune et féminin gagne du terrain en France. Paris accueille d'ailleurs les championnats du monde de la discipline les 30 et 31 octobre. Le concept est simple: deux "tourneurs" manient en ellipse deux cordes - en Nylon, la corde de double dutch doit mesurer 3,50 mètres pour être homologuée par la ligue américaine. L'association européenne se montre plus souple sur le sujet.

Première étape: apprendre à tourner. Acquérir le bon coup de poignet qui donne le rythme à ses petits camarades est essentiel, la synchronisation étant la pierre d'angle d'une bonne équipe de Double Dutch. Le ou les sauteurs entrent alors dans la danse pour environ quarante secondes d'effort. Deux types d'épreuves se distinguent. D'une part, la vitesse, avec un maximum de pas à effectuer dans le temps imparti. D'autre part, les figures libres ou imposées, du "simple" saut - un seul appui par passage de corde - à la rondade, en passant par le saut de mouton et le grand écart pour les meilleurs! Vitesse, coordination, esprit d'équipe: cette discipline réunit de grandes qualités sportives autour d'une corde à sauter.

Baptiste Briand, Lexpress Styles

Nos partenaires