Le masque, nouvelle tendance beauté

05/08/16 à 10:15 - Mise à jour à 10:27

Source: Weekend

Antipollution, hydratant, purifiant, raffermissant, réoxygénant, détox... C'est la nouvelle réponse à tous nos problèmes de peau. En solo sur support ou en version " multimasking ", où l'on conjugue plusieurs bénéfices, le masque est le geste beauté du moment.

Le masque, nouvelle tendance beauté

© Getty Images/iStockphoto

Longtemps relégués au statut marginal de " complément de gamme ", les masques sont en passe de devenir les nouvelles stars de la salle de bains. Comme souvent désormais, la vague est venue d'Asie grâce à l'avènement de textures gélifiées, fondantes - nettement plus agréables que les crèmes pâteuses à l'ancienne - qu'on applique le soir et qu'on laisse infuser toute la nuit -, les célèbres " sleeping packs ", sans oublier les " peel-off masks " qui forment un film solide sur le visage et se détachent comme un autocollant. Preuve du succès de ce qui constitue désormais une catégorie de produits à part entière, de plus en plus de grands noms de la cosmétique lancent des gammes complètes pour chaque problème, même pointu. Des références qu'il est depuis peu conseillé de combiner lors d'un même soin en pratiquant le " multimasking ", technique bien connue des beautystas connectées qui partagent online leurs trucs et astuces sur le sujet, n'hésitant pas à se mettre en scène couvertes de couches de crèmes de toutes les couleurs pour les besoins de la cause.

Le masque, nouvelle tendance beauté

© DR

PATCHWORK ADAPTÉ

Origins, qui vient tout juste d'arriver en Belgique, suggère même à ses consommatrices des combinaisons idéales en fonction de la nature de la peau à différents endroits du visage, mais également des besoins spécifiques du moment, qu'il s'agisse de récupérer des dommages collatéraux d'un long vol en cabine pressurisée, d'une séance de sport intensif ou d'une nuit blanche, voire d'anticiper un rendez-vous important pour lequel on se rêve un teint éclatant. Directement inspirés des soins dispensés dans ses spas, les rituels de " mix & masques " prônés par Caudalie combinent également deux produits de la collection Masque Nouvelle Peau, tous présentés dans un packaging au design aussi épuré que complémentaire... au point de donner envie de les acheter tous. Surfant sur le concept, le label niche américain Derma 9 propose même un pack de trois masques adaptés à trois zones bien différentiées : la zone " T " réputée plus grasse, sur le front, le nez, le menton, la zone " regard " par nature plus fragile et la zone " S " plus sèche, en manque d'hydratation.

Même combat chez Boscia, qui a compilé un " medley " composé de minidoses de ses quatre masques phares. A utiliser en solo au fil de la semaine ou, pourquoi pas, à plusieurs, en se répartissant les contenus des sachets pour se faire des aplats ciblés. Car si la pause d'un masque est longtemps restée une corvée solitaire et un brin ennuyeuse, que l'on s'infligeait le samedi soir en prenant son bain bien à l'abri des regards, le multimasking se pratique plutôt entre copines n'ayant pas peur d'exhiber sur Instagram leurs badigeonnages aux allures de peintures tribales.

Pour se faciliter la vie, il est conseillé si pas de choisir des références dans la même marque, au moins d'opter pour celles ayant des temps de pause équivalents et qui s'éliminent de la même manière. On gagnera par ailleurs en précision d'application en utilisant un pinceau : la couche sera alors plus uniforme et, si l'on cumule plusieurs préparations, les zones seront aussi mieux délimitées. Sans même parler du petit supplément de sensualité que promet l'usage de cet accessoire devenu un must des trousses de beauté dignes de ce nom. Tant qu'à se faire du bien...

Le masque, nouvelle tendance beauté

© DR

EFFET SECONDE PEAU

Au Japon et en Corée du Sud, les "sheet masks", en tissus à l'origine, gorgés de collagène, de thé vert et de glycérine, sont de véritables produits de consommation courante, disponibles pour l'équivalent de quelques euros dans les supermarchés. Là-bas, les femmes en font un usage quotidien, n'hésitant pas à les appliquer tous les soirs en rentrant du travail pendant qu'elles vaquent à leurs occupations dans la maison. En Europe, ce sont plutôt les acteurs du luxe - La Mer, Dior dans sa gamme Prestige - qui se sont lancés les premiers dans l'aventure mais l'on voit aujourd'hui apparaître des références dans toutes les catégories de prix. Si le principe reste inchangé - on optimise la pénétration des actifs par occlusion -, c'est du côté des bénéfices escomptés que les marques occidentales tentent de se distinguer les unes des autres. Le masque de la gamme Advanced Night Repair d'Estée Lauder est revêtu à l'extérieur d'une feuille d'aluminium qui dope ainsi jusqu'à 25 fois la pénétration du concentré - une double dose d'acide hyaluronique - imbibé dans la face intérieure. Un soin coup de fouet qui rafraîchit et régénère la peau en dix minutes chrono. Alors que Givenchy promet, en trois minutes, un "shot d'hydratation express", Rodial propose des patchs ciblant la zone trop souvent oubliée du cou et visant à raffermir et à retendre la peau grâce à des amino-acides et de la protéine de blé. Chez Verso, deux formules sont disponibles, l'une hydratante, l'autre anti-âge, mais il existe aussi une version réservée au contour des yeux qu'il convient, comme les deux autres, de laisser poser 20 minutes au moins.

Le masque, nouvelle tendance beauté

© DR

En savoir plus sur:

Nos partenaires