Le wellness fleurit grâce à la crise

07/07/09 à 17:20 - Mise à jour à 17:19

Source: Weekend

Tous les secteurs ne souffrent pas de la crise. Certains s'en portent même mieux. Les centres de wellness aux Etats-Unis par exemple. L'année passée, ils ont vu augmenter leur nombre de visiteurs. Les Américains recourent en masse aux massages et aux manucures pour déstresser. C'est ce que révèlent les données de l'International Spa Association.

Le wellness fleurit grâce à la crise

Tous les secteurs ne souffrent pas de la crise. Certains s'en portent même mieux. Les centres de wellness aux Etats-Unis par exemple. L'année passée, ils ont vu augmenter leur nombre de visiteurs. Les Américains recourent en masse aux massages et aux manucures pour déstresser. C'est ce que révèlent les données de l'International Spa Association.

En 2008, les instituts de wellness et de beauté ont reçu 160 millions de visiteurs, 16 pour cent de plus que l'année d'avant. Les revenus du secteur entier ont augmenté de 18 pour cent. Lynne Mcness, la présidente de l'association, a communiqué à l'agence de presse britannique Reuters que "le wellness est armé contre la récession. L'économie est toujours en crise et cause énormément de stress. Et nous savons que les gens se rendent dans un centre de bien-être pour déstresser."

Le World Wealth Report de Merrill Lynch/Capgemini a révélé le mois dernier que les gens n'économisent pas en bien-être. Bien au contraire. Quarante pour cent des gens fortunés (qui possèdent plus d'un millions de dollars) disent dépenser moins en voyages et articles de luxe, alors que la moitié dit dépenser plus en bien-être et en santé.

Pourtant, les temps restent durs pour les spas. En effet, même s'ils ont de plus en plus de visiteurs, le nombre de centres ne cesse de croître, ce qui augmente la concurrence. Ce phénomène se voit également en Belgique.


Ann Heylens

En savoir plus sur:

Nos partenaires