Les 20 nouveaux gestes et produits à adopter en 2017

03/02/17 à 15:30 - Mise à jour à 07/02/17 à 10:51

Source: Weekend

Des tendances cheveux et maquillage en droite ligne des défilés de Londres, New York, Milan et Paris. Des nouveaux gestes, lieux et produits à découvrir d'urgence. Voici la liste de nos envies !

1. Un primer qui soigne

Prep + Prime Essential Oils de M.A.C.

Prep + Prime Essential Oils de M.A.C.

Preuve qu'il n'y en a plus que pour ces produits hybrides à la frontière entre le soin et le maquillage, ces nouveaux préparateurs liquides ou en stick signés M.A.C sont gorgés d'huiles essentielles adoucissantes, purifiantes ou calmantes selon les besoins de l'épiderme. Ils s'utilisent à même la peau bien nettoyée ou se mélangent à la crème de soin, au fond de teint ou carrément à l'anticerne.

Prep + Prime Essential Oils de M.A.C, 30 euros la pièce.

2. Un sérum en capsules

Advanced Ceramide Capsules Sérum Quotidien Rénovateur de Jeunesse d'Elizabeth Arden.

Advanced Ceramide Capsules Sérum Quotidien Rénovateur de Jeunesse d'Elizabeth Arden.

Qui n'aurait pas envie, à un certain âge du moins, de paraître dix ans de moins ? C'est ce que promet ce sérum à base de céramides identiques à ceux de la peau. Lancé en 1990 par Elizabeth Arden, il vient d'être reformulé en mettant notamment le paquet sur l'hydratation. Ce qui n'a pas changé en revanche, c'est l'idée de l'encapsuler en monodoses quotidiennes - les enveloppes sont biodégradables - afin de préserver au mieux l'efficacité des actifs.

Advanced Ceramide Capsules Sérum Quotidien Rénovateur de Jeunesse d'Elizabeth Arden, à partir de 46,50 euros les 30 monodoses (en exclusivité chez Planet Parfum).

3. Un cheveu plaqué

Liss Brush 3D de Babyliss, 59,90 euros.

Liss Brush 3D de Babyliss, 59,90 euros. © SDP

Vu sur les catwalks parisiens, le cheveu se porte plaqué sur le haut de la tête, parfois simplement retenu par une épingle chez Dries Van Noten, voire franchement gominé chez Givenchy, où Guido Palau a choisi de ne laisser dépasser que quelques mèches figées sur le front.

On privilégiera la raie sur le côté comme chez Lanvin, avant de ramasser la chevelure dans une queue de cheval basse. L'important étant toujours de bien dégager les oreilles, qu'elles soient ou non ornées de bijoux.

Autre option, pour le cheveu long toujours : le laisser en liberté surveillée après l'avoir enduit de mousse fixante, puis le sécher juste ce qu'il faut pour garder un effet wet, malgré tout, sur les pointes.

Un lissage modelant facile à faire soi-même grâce à la nouvelle brosse 3D chauffante de Babyliss, qui démêle et met en forme en un clin d'oeil.

4. Une tête de licorne

Marc Jacobs

Marc Jacobs © IMAXTREE

Sur les podiums, on a bien aperçu un peu de rose sur les pointes, un poil de rouge ou de bleu à la racine par-ci, par-là, quelques dreadlocks tout aussi hautes en couleurs que fausses chez Marc Jacobs.

Mais c'est sur les réseaux sociaux que les chevelures des filles comme des garçons - surtout en Asie - se sont mises à virer arc-en-ciel de manière parfois plus durable que prévue.

Pour éviter tout risque de " color faux pas " trop définitif, L'Oréal Paris vient de lancer Colorista, une gamme complète comprenant des sprays (sept nuances disponibles), dont les effets sont sensés disparaître au premier shampoing - deux tout au plus nous assure-t-on dans le cas d'une teinte vive posée sur des cheveux clairs, à la façon du casque rose de la chanteuse belge Alice on the Roof.

Colorista de L'Oréal Paris, à partir de 7,99 euros (en exclusivité chez Di et Kruidvat).

Colorista de L'Oréal Paris, à partir de 7,99 euros (en exclusivité chez Di et Kruidvat). © SDP

Pour faire durer le plaisir jusqu'à deux semaines, il existe aussi des formules de type après-shampoing dont l'intensité s'estompe au fil du temps.

Les plus téméraires pourront même se lancer seuls, à la maison, avec la version coloration " classique " conçue pour tenir la distance. Pas tout à fait sûr(e)s de votre coup ?

Bed Head by TIGI propose à ses coiffeurs affiliés sa ligne Color Trip composée de douze tons acides semi-permanents tenant jusqu'à vingt lavages, à se faire appliquer en salon.

5. Un scalp scrubbé

Protocole 3 étapes Spécifique de Kérastase, 20 euros les 15 min (en salon uniquement).

Protocole 3 étapes Spécifique de Kérastase, 20 euros les 15 min (en salon uniquement). © SDP

Traiter correctement le cuir chevelu pour espérer en retour des cheveux sains ? Question de bon sens, quand on y pense, Kérastase avait donné le ton fin de l'année dernière déjà en proposant son nouveau protocole Spécifique antipolluant, effectué en salon.

Un soin purifiant en trois étapes comprenant même un nettoyage en profondeur à l'aide d'une brosse Clarisonic professionnelle. Dans le même ordre d'idées, Aveda lancera un duo brosse + scrub en mai prochain.

Chez Elseve, la nouvelle gamme antipelliculaire Phytoclear inclut elle aussi son gommage avant-shampoing. Et, en version plus luxe, Christophe Robin a formulé sa pâte apaisante à base de sel marin.

6. Une crème corps gourmande

Crèmes Gelato Happy de Clinique, 43,50 euros la pièce (édition limitée disponible à partir de mi-février chez Galeria Inno et sur www.clinique.be).

Crèmes Gelato Happy de Clinique, 43,50 euros la pièce (édition limitée disponible à partir de mi-février chez Galeria Inno et sur www.clinique.be). © CLINIQUE

Adepte ou pas des régimes sans sucre, sans lactose, sans gluten, voici le bon moyen de succomber sans culpabilité à l'un des derniers plaisirs gourmands qui semble encore autorisé : dorloter son corps avec l'une des trois nouvelles crèmes Happy de Clinique, à la texture aussi fondante qu'un sorbet. Un must absolu en hiver, quand la peau a tant besoin d'être bien hydratée.

7. Un make-up imbibé

Teint Couture Cushion de Givenchy, 51 euros (disponible à partir du 26 janvier chez Ici Paris XL).

Teint Couture Cushion de Givenchy, 51 euros (disponible à partir du 26 janvier chez Ici Paris XL). © SDP

Venue de Corée encore, la technologie " cushion ", qui consiste à imbiber de soin ou de maquillage un substrat en éponge, a fait son apparition chez nous en 2015 et n'en finit plus, depuis lors, de se décliner en versions fond de teint - la plus courante -, blush et même rouge à lèvres, qu'il s'agisse du mini Lip Shaker de Lancôme - annoncé pour cette année en texture mate - ou du nouveau duo d'ombres à lèvres de Dior, idéal pour réaliser des dégradés. Logique, puisque l'un des nombreux avantages du format - outre celui de s'emporter partout pour une retouche en journée - est justement de pouvoir doser finement la couvrance.

En 2017, c'est désormais au tour de Dior et de Givenchy de proposer des extensions cushion de deux de leurs fonds de teint stars. Originalité pour la deuxième marque : le produit reste à l'abri d'un mince film métallique qui ne laisse passer par pression que la quantité souhaitée au travers de petits trous représentants le célèbre logo aux quatre G. Plus abordable, le Dream Cushion Foundation de Maybelline arrivera quant à lui chez Di mi-février prochain.

8. Des ongles tie & dye

Le Top Coat Black Métamorphosis de Chanel, 25 euros.

Le Top Coat Black Métamorphosis de Chanel, 25 euros. © ISTOCKPHOTO/SDP

Chez Chanel comme chez Givenchy, le néo top coat - noir chez l'un, pourpre chez l'autre -, s'utilise tel un filtre Instagram pour modifier la nuance du vernis posé dessous.

Comme sa couleur s'intensifie au fil des applications, il permet aussi de réaliser des effets de dégradés en réduisant légèrement, à chaque passage, la surface d'application.

9. Un mascara puissance dix

Mascara La Petite Robe Noire de Guerlain, 33 euros

Mascara La Petite Robe Noire de Guerlain, 33 euros

En 2017, c'est sur le volume que l'on remettra le paquet.

Premier mascara à sortir du bois - avant le très attendu Mister Big de Lancôme (lancement en juin) et le Flutter to Full à trois niveaux de couvrance de Clinique (sortie mi-avril) -, The Shock d'Yves Saint Laurent décuple vos cils grâce à sa nouvelle brosse qui les enrobe à la perfection d'une formule crémeuse. Chaque couche se fond littéralement dans la précédente pour monter en puissance.

Dans la collection make-up La Petite Robe Noire de Guerlain, la brosse du nouveau venu, utilisée horizontalement, donne elle aussi un maximum d'épaisseur, tandis que la pointe arrondie permet d'apporter encore plus de définition dans les coins.

10. Un sheet mask

Time-Filler ou Hydra-Filler Mask de Filorga, 9,90 euros la pièce.

Time-Filler ou Hydra-Filler Mask de Filorga, 9,90 euros la pièce.

En Corée, les masques sur support - ou sheet masks - ne sont pas des produits de luxe mais des soins quotidiens. La preuve par les centaines de références disponibles sur le site Skin18.com - le chiffre évoquant les éternels 18 ans qu'aura votre peau si vous la choyez - qui les fait venir d'Asie jusque chez nous.

Plus premium, l'Imperial Radiance Mask Orchidée Impériale de Guerlain, attendu en mars prochain, se compose de deux feuilles distinctes pour le haut et le bas du visage.

Chez Filorga, le substrat sera blanc ou noir selon qu'on le préfère gorgé de formule hydratante ou lissante.

Dans sa franchise Hydra Bomb, inspirée par la cosmétique coréenne, Garnier étendra aussi son offre sur ce segment en s'adressant aux peaux sèches et sensibles avec un support à base de camomille, les peaux mixtes choisissant le modèle imprégné de thé vert.

11. Un soin vegan

Imwe.

Imwe.

Bio et belge en prime, la nouvelle marque Imwe est certifiée vegan.

Tout est produit localement, à Bruxelles, au moyen d'énergie verte.

La gamme, qui comprend à ce jour trois soins visage et un autre pour le corps, s'engage à n'utiliser aucun dérivé de l'huile de palme.

A partir de 36 euros. www.imwe.be

12. Une couverture maximale

Fond de teint Healthy Mix de Bourjois, 14,99 euros (disponible à partir de mi-février).

Fond de teint Healthy Mix de Bourjois, 14,99 euros (disponible à partir de mi-février). © SDP

On pourrait presque y voir une guerre des anciennes contre les modernes, les premières ne manquant pas de jeter leur dévolu sur des textures de fond de teint les plus naturelles et surtout les plus légères possibles afin d'éviter de marquer les traits. Celles que l'on appelle les Millennials, en revanche, ne jurent que par des couvrances dignes de ce qui était proposé dans les années 80.

S'il faut y voir l'oeuvre de l'éternel balancier des tendances, c'est surtout la loi des selfies, dopée par l'obsession de présenter son meilleur profil en ligne, qui est ici à la manoeuvre. Heureusement, les formules ont changé et surtout perdu en lourdeur tout en promettant un teint zéro défaut, garanti aussi par le recours massif à des primers fixants et des correcteurs de couleurs.

Expert du teint par excellence, Giorgio Armani Beauty s'apprête à lancer Power Fabric, une suspension huile-pigments haute tenue qui fusionne littéralement avec la peau.

On attend aussi beaucoup du Teint Idole Ultra Wear - ex-Teint Idole Ultra 24 H - qui sera disponible dans quarante teintes différentes sur l'e-shop belge de Lancôme.

Quant au fond de teint Healthy Mix nouvelle génération de Bourjois, tout en fraîcheur et velouté, il promet d'unifier à la perfection, sans démarcation ni effet masque.

13. Une bouche pimpée

DKNY

DKNY © IMAXTREE

En langage pro, on appelle cela du " lip art ", soit la création d'effets de couleurs, de textures, voire de matières sur les lèvres.

Alors que, chez Fendi, les paillettes rose pêche posées au pinceau donnaient l'impression que les filles avaient mordu dans un donut couvert de sucre en poudre coloré, la bouche DKNY selon Pat McGrath sera davantage à la portée des plus audacieuses, qui n'auront qu'à mettre la main sur les nouveaux sticks bicolores signés Benefit, Dior ou Lancôme, ou encore la palette six couleurs spéciale " lip contouring " de Maybelline, disponible d'ici mi-février prochain.

14. Un baume solidaire

Baume solidaire de L'Occitane.

Baume solidaire de L'Occitane. © SDP

Avec son pack au motif inspiré des tissus wax africains, ce baume au beurre de karité, récolté et transformé au Burkina Faso, est vendu par L'Occitane au profit d'un fond soutenant l'égalité des sexes, en particulier les projets favorisant le leadership féminin.

En plus, il sent bon la violette.

Baume solidaire de L'Occitane, 3 euros.

15. Une peau réinitialisée

Capture Totale DreamSkin 1-Minute Mask de Dior, 72,50 euros.

Capture Totale DreamSkin 1-Minute Mask de Dior, 72,50 euros.

Même si des marques comme Philosophy en ont fait, dès leur création, l'un de leurs produits stars, le peeling chimique n'était pas encore entré dans les routines à réaliser à domicile.

En dessous d'une certaine concentration en acides, pourtant, ce soin, qui s'attaque en douceur à la couche superficielle de la peau, peut se faire chez soi sans danger.

Kiehl's avait lancé la tendance l'an dernier avec son peeling de nuit doux à base d'enveloppes de graines de quinoa.

Dans sa franchise Visionnaire, Lancôme proposera cette année une cure progressive de 28 jours dont l'efficacité serait comparable à celle d'une séance chez le dermato. La première phase de deux semaines prépare l'épiderme grâce à une formule à 5 % d'AHA acides naturels de fruit et d'extrait de son de quinoa ; la seconde contient un cocktail à 10 % d'acides salicylique et glycolique, qui va lisser l'épiderme en réduisant les pores et en atténuant les rides.

Chez Dior, la ligne Capture Totale DreamSkin comprend désormais un masque contenant des agents chimiques exfoliants comme les acides salicylique, glycolique et citrique et des acides de fleurs à utiliser deux à trois fois par semaine le matin en début de rituel. Peau de bébé assuré.

16. Un massage à sec

Massage Udvartana chez Belle & Vie.

Massage Udvartana chez Belle & Vie. © SHUTTERSTOCK/SDP

Contrairement à la plupart des techniques ayurvédiques où l'huile est abondamment utilisée, le massage énergétique appelé Udvartana se pratique " à sec ", ce qui peut paraître un peu étrange au départ.

Pour ce soin entre gommage et pétrissage, le praticien n'utilise que de la poudre de pois chiche et un mélange d'épices naturelles, variant selon les saisons.

Particulièrement indiqué pour combattre la cellulite incrustée et désengorger les tissus plombés par les excès des fêtes, c'est également un merveilleux antistress qui nettoie la peau en profondeur et la laisse toute douce.

Alternant les pressions et les mouvements lents et soutenus, ce rituel améliore la circulation sanguine et favorise du coup l'élimination des graisses via le système lymphatique, notamment grâce à l'action chauffante des épices comme le gingembre ou la cannelle qui composent le mélange. Marie Gustin est l'une des rares massothérapeutes à proposer ce soin en Belgique.

Elle a rejoint le pool pluridisciplinaire du centre Belle & Vie, ouvert il y a peu à Uccle par Fiona Abiab. Un lieu où il fait bon prendre soin de soi.

Massage Udvartana chez Belle & Vie, 65 euros les 50 min. www.belletvie.be

17. En total Tom Ford

Soleil Color Collection de Tom Ford, à partir de 50 euros. www.parfuma.com

Soleil Color Collection de Tom Ford, à partir de 50 euros. www.parfuma.com © SDP

C'est ce qui s'appelle savoir se faire désirer : après quelques années de teasing pendant lesquelles les beautystas belges ont dû se contenter des vernis et des rouges à lèvres, tout le maquillage Tom Ford est désormais disponible chez Parfuma, à Anvers, ainsi que sur la boutique en ligne de la parfumerie.

Sa collection saisonnière Soleil Color est le parfait antidote pour faire oublier l'hiver.

18. Une routine customisée

Remedies de Bobbi Brown, 41,50 euros la pièce.

Remedies de Bobbi Brown, 41,50 euros la pièce. © SDP

Parce qu'une peau n'est pas l'autre, qu'elle n'est pas non plus tout à fait pareille sur tout le visage et que ses besoins changent en fonction des saisons, de plus en plus de marques proposent de customiser son rituel. Un concept qui va bien au-delà du layering à l'asiatique, cette routine qui consiste à superposer de cinq à dix produits différents - mais standards - avant même de penser au maquillage.

Les soins sont dans ce cas-ci appliqués en petites quantités - quelques gouttes à peine, prélevées souvent à l'aide d'une pipette chez Codage - sur des zones très localisées ou mélangés à une crème " générique ", comme chez Clarins, afin d'en booster les effets.

Cette fois, c'est au tour de Bobbi Brown de parier sur la cosmétique sur mesure en lançant, en ce début d'année, six formules ultraciblées - les chiffres sur les fioles au design pharmaceutique faisant référence au numéro de l'essai le plus concluant -, s'adressant à des problèmes aussi divers que la déshydratation cutanée, l'irritation, le stress dopé par la pollution, le manque de fermeté ou l'excès de sébum. Il ne reste plus qu'à se composer son propre cocktail personnalisé, qui peut même varier selon le moment de la journée.

19. Un plan entre copines

La philosophie d'Idyl

La philosophie d'Idyl © IDYL

Se faire belle en se faisant du bien, c'est la philosophie d'Idyl, un nouveau lieu à la déco rétro bohème, un peu bar à chignon et maquillage, un peu salon d'esthétique tradi... à ceci près que tous les produits utilisés ici, y compris les cires dépilatoires, sont 100 % naturels, voire bio. On peut aussi s'y rendre pour créer son soin personnalisé en fonction de son type de peau, confectionné à la minute avec l'aide de Charlotte ou Marie, le duo de soeurs à l'origine de cette bonbonnière girly qui s'est ouverte depuis peu à Bruxelles. L'espace peut d'ailleurs être privatisé pour une après-midi cocooning entre copines ou une fête d'anniversaire de (très) jeunes filles, à partir de 10 ans.

www.idylbeauty.be

20. Des yeux en colorama

Couture Palette d'Yves Saint Laurent, 70 euros (disponible à partir de mi-février).

Couture Palette d'Yves Saint Laurent, 70 euros (disponible à partir de mi-février). © SDP

Chanel avait annoncé la couleur à l'automne dernier en proposant une collection de maquillage - la première de Lucia Pica - où le rouge était roi, et pas que sur les lèvres.

Cette saison, le rose, le bleu, l'orange, le vert s'en sont donné à coeur joie sur les podiums de Kenzo, Blugirl, Jill Stuart, MaxMara et Victoria Beckham, entre autres.

Pas question cette fois de se contenter d'un petit trait d'eye-liner, les aplats sont marqués, intenses et débordent de la paupière mobile.

Palette 001 Blue Gradation de Dior, 62,60 euros.

Palette 001 Blue Gradation de Dior, 62,60 euros. © SDP

Une tendance qui se retrouve aussi dans les best-sellers de la saison, comme chez Dior par exemple, où Peter Philips infuse le regard d'un dégradé monochrome corail ou bleu.

L'Oréal Paris s'apprête également à lancer huit teintes d'ombres à paupière liquides sur embout mousse et neuf crayons gels dans des tons vifs et audacieux.

Chez Lancôme non plus, Lisa Eldridge n'a pas froid aux yeux et ose un smoky rose entre pastel et magenta jusqu'au bout de la pointe des cils.

Un camaïeu éclatant repéré aussi dans la collection résolument street d'Yves Saint Laurent.

Nos partenaires