Les bienfaits des shampoings micellaires

23/05/18 à 14:38 - Mise à jour à 15:19

Tout comme l'eau micellaire est devenue indispensable à la routine de nombreuses femmes, le shampoing qui repose sur ce principe pourrait bien le devenir. On vous explique pourquoi.

Les bienfaits des shampoings micellaires

. © istock

Un shampoing micellaire, comment ça marche ?

A l'instar des fameuses eaux micellaires, ce type de shampoing est composé de micelles, sorte de petites particules d'huile naturelle qui attirent les impuretés dues à la pollution, aux produits coiffants, etc. Elles emprisonnent ce qui doit l'être, la saleté, sans en retirer pour autant l'huile naturelle fabriquée par le cheveu. Donc ne le déshydrate pas. En d'autres termes, le shampoing micellaire agit comme un aimant à impuretés, qu'il capture et fait disparaître dans l'eau de rinçage, sans entamer l'hydratation du cheveu.

Nivea 2,90 euros - Redken 14,30 euros - Jacques Dessange, 3,30 euros - Yves Rocher, 5,90 euros - Kerastase, 22,90 euros - Schwarzkopf, 9,30 euros

Nivea 2,90 euros - Redken 14,30 euros - Jacques Dessange, 3,30 euros - Yves Rocher, 5,90 euros - Kerastase, 22,90 euros - Schwarzkopf, 9,30 euros © DR

Les vertus des shampoings micellaires

Grâce à ce principe de nettoyage doux et surtout très ciblé, ce type de shampoing parvient à être efficace sans avoir besoin d'avoir recours à des formules détergentes, souvent agressives pour la peau et pour la kératine du cheveu, tout en nettoyant très efficacement cheveux et cuir chevelu. Ces shampoings sont doux, leur pH en accord avec la peau, ce qui en fait le mode de nettoyage le plus adapté, notamment si vous êtes sujet aux problèmes de peau irritée, abîmée, sensible ou même au psoriasis. Même si vous n'avez pas de problème de peau, mais que vous êtes adepte, par nécessité ou par choix, du shampoing quotidien, la crainte d'abîmer vos cheveux s'évanouit, puisqu'ici, pas d'agent lavant agressifs.

Quid du shampoing sec micellaire ?

La recherche allant bon train dans l'industrie des cosmétiques et de l'hygiène, le shampoing micellaire se décline désormais également en version shampoing sec micellaire, que nombre de nos congénères outre-Atlantique annoncent déjà comme magique. Il pallierait l'effet collant, résiduels, l'impression farineuse sur les cheveux et l'irritation du cuir chevelu que l'on reproche parfois au shampoing sec classique. Grâce aux micelles, les cheveux sont débarrassés des impuretés (pollution, excès de sébum) et seraient directement brillants, légers, propres comme après un vrai shampoing, après seulement quelques pulvérisations, dixit les journalistes et blogueuses américaines qui ont eu la chance de tester le seul existant pour le moment, à savoir le shampoing sec micellaire de la marque R+CO.

Nos partenaires