Mettre son enfant au régime, une bonne idée?

30/01/13 à 14:21 - Mise à jour à 14:21

Source: Weekend

Un enfant belge sur cinq souffre de surpoids. C'est ce que révèle une étude de l'Université Libre d'Amsterdam. Les frites, les sodas, les bonbons... l'origine du problème n'est pas très difficile à déceler. Mais comment débarrasser ces enfants de ce surpoids ? Est-il sage de mettre un enfant au régime ?

Mettre son enfant au régime, une bonne idée?

© thinkstock

Nous avons interrogé la nutritionniste Katty Uytersprot.

Est-il bon pour la santé de mettre un jeune enfant régime?

Katty Uytersprot: Il n'est pas bon d'imposer un régime sévère à un enfant étant donné qu'il a besoin de tous les éléments pour grandir. Les véritables régimes limitatifs au niveau énergétique - comme la suppression de glucides - ne sont pas prescrits aux enfants, mais il est toujours bon de faire découvrir des habitudes alimentaires saines à votre enfant.

Que conseillez-vous aux parents d'enfants atteints de surpoids?

K.U.: Les parents ne peuvent pas se mettre à jouer eux-mêmes avec le schéma alimentaire de leurs enfants. Il est dangereux de supprimer des groupes alimentaires d'autant que certains parents peuvent se montrer très drastiques. A terme, non seulement l'enfant peut contracter de graves carences, mais ce genre de régime diminue également la capacité de concentration.

Il est donc important qu'à ce sujet les parents consultent un nutritionniste. Celui-ci peut prescrire un plan alimentaire suffisamment riches en tous les éléments nécessaires et en vitamines. Un nutritionniste peut analyser le mode alimentaire de votre enfant et le corriger : éviter les sodas et les bonbons, chercher des alternatives à son fast food favori, remplacer le pain blanc par du complet et prescrire plus de fruits et légumes sont de bonnes habitudes à adopter, destinées à donner à votre enfant une hygiène de vie plus saine.

Que faire des enfants ayant un poids normal mais dont celui des parents et des grands-parents est problématique? Faut-il les envoyer préventivement chez le nutritionniste parce que ce problème peut être génétique ?

K.U.: C'est une bonne idée mais ce n'est pas la panacée non plus. Nous naissons tous avec un certain nombre de cellules adipeuses et lorsque nous mangeons trop ou pas assez sainement nous remplissons ces cellules adipeuses et elles s'agrandissent. Lorsqu'on est jeune, il y a une division cellulaire plus rapide qui fabrique de nouvelles cellules adipeuses quand toutes les cellules existantes sont déjà remplies. Il s'agit bien sûr de contrôler ce phénomène, d'autant plus si le surpoids est de famille.

Cependant, le surpoids n'est pas seulement génétique, il est également lié à de mauvaises habitudes alimentaires. Dans ce cas, il est important que les parents adaptent également leurs habitudes alimentaires afin que l'enfant suive ce bon exemple.

Pourquoi est-il si important de commencer un "régime"- comprendre "l'adoption de bonnes habitudes alimentaires" - si jeune? Ne s'agit-il pas pour la plupart des enfants de "dépouponner"?

K.U.: Certainement pas. Sachez qu'un enfant obèse a plus de risques de devenir un adolescent et un adulte obèse, justement parce c'est pendant ces années-là que le nombre de cellules adipeuses se développe. C'est pourquoi il est également important que les enfants qui ne souffrent pas de surpoids mangent également sainement, même s'ils peuvent se le "permettre" comme on dit. Si l'enfant développe beaucoup de cellules adipeuses en mangeant mal, il pourrait très bien souffrir de surpoids plus tard.

Retenons qu'aller consulter un nutritionniste avec son enfant afin d'analyser ses habitudes alimentaires ne saurait être une mauvaise initiative. Comme le dit bien le proverbe, "ce qu'on apprend au berceau dure jusqu'au tombeau" une telle consultation pourrait même faire la différence - sur le long terme - pour les enfants qui ont un poids normal.


KS/Trad. CB

En savoir plus sur:

Nos partenaires