Miss February is so sexy

09/12/11 à 15:47 - Mise à jour à 15:47

Source: Weekend

A l'instar de Pirelli ou de Lavazza, la marque de maquillage américaine Maybelline édite aussi un calendrier rempli de jolies filles sexy. Mais (beaucoup) moins dévêtues que dans la version 2012 du Pirelli. Effeuillage.

Miss February is so sexy

Dans la famille des calendriers collectors, distribués à une short list de happy fews, l'édition Maybelline New York 2012 tient haut la main le rôle de la jeune fashionista aux looks audacieux. Pour ce troisième tirage qui rend hommage aux métiers de Manhattan, la marque de make-up a décidé de confier le stylisme de ses modèles à une New-Yorkaise pur jus : aux manettes des looks bien flashys des sept tops photographiées par Kenneth Willardt, on retrouve Patricia Field, " la " costumière de Sex and the City - séries et films - et du Diable s'habille en Prada. Cette icône de la mode qui tient aussi trois boutiques dans Big Apple s'en est donné à coeur joie, repoussant les limites de sa créativité déjantée. Ces mises en scène hautes en couleurs permettent aussi à Maybelline de mettre en avant le talent de la maquilleuse attitrée de la maison, Charlotte Willer, star des backstages de Fashion Week new-yorkaise dont Maybelline est le partenaire officiel exclusif.

I.W.

En savoir plus sur:

Nos partenaires