Pamela Anderson en bimbo touchante, obsédée par l'angoisse de vieillir (vidéo)

09/02/16 à 11:07 - Mise à jour à 11:16

Et si la peur de vieillir devenait l'angoisse de notre époque, celle du début de millénaire qui porte aux nues la jeunesse et la vitalité. Pamela Anderson prête son physique de bimbo sur le déclin pour illustrer cette angoisse qui peut tourner à l'obsession. Une anticipation angoissante et touchante.

La peur de vieillir, de porter sur notre enveloppe corporelle la marque du temps qui passe, est une angoisse qui touche une grande partie de la population. D'autant plus dans des sociétés contemporaines qui portent la vitalité, la fraîcheur, la jeunesse, en valeur phare d'une vie réussie. Ou en tout cas enviable.

Le court-métrage Connected, de Luke Gilford, suit Jackie, alias Pamela Anderson, coach sportive en pleine crise de la quarantaine, littéralement obsédée par son propre vieillissement inéluctable, sa perception d'elle-même dans un monde "technologiquement optimisé". Une femme à la voix de petite fille, qui se pense sur le déclin physique. Accro à son programme podcasté de développement personnel prodigué par la voix de Jane Fonda (elle-même ex star de l'aérobic), elle trouvera en la la personne de Dree Hemingway, son nouveau mentor, sur la voie de perfection, concept bien dangereux qui peut conduire paradoxalement à la déshumanisation, à une déconnexion du monde. Car certes l'être humain est perfectible. Quant à pouvoir être parfait...

En savoir plus sur:

Nos partenaires