Prenez garde aux premiers rayons du soleil

26/03/18 à 14:00 - Mise à jour à 14:05

Près de 60 % des personnes qui apprécient le soleil ne se protègent pas des rayons de celui-ci. Pourtant, on aura de cesse de le répéter, il est dangereux pour notre peau, et ça, toute l'année.

Comme le souligne le slogan de la dernière innovation Nivea, "le soleil ne prend pas de vacances". On connaissait ses effets en hiver sur les pistes de ski, mais le soleil présente aussi des dangers tout le reste de l'année, en ville ou dans nos jardins.

Le soleil printanier et ses conséquences

Selon Lucie Guionie, responsable marketing de la marque dermatologique Bioderma, à côté des coups de soleil printaniers, l'une des conséquences les plus répandues des premiers soleils, est l'apparition de lucites estivales bénignes (LEB). Il s'agit de petits boutons rouges pouvant parfois former des plaques sur la peau et qui affectent les zones le plus souvent exposées aux rayonnements solaires c'est-à-dire le décolleté, les épaules et les bras. Les LEB concernent 10 à 20 % de la population et jusqu'à 85 % des femmes à la peau claire. "Les allergies au soleil se produisent surtout chez les personnes qui sont généralement exposées à peu de lumière, comme celles qui vivent dans l'Europe du Nord. Ces réactions se développent après l'hiver, dès les premiers rayons de soleil printaniers", explique aussi le Professeur Gutermuth de l'UZ Brussel.

.

. © iStockphoto

Plus de plaisir pour vous convaincre

Pour encourager cette majorité de la population qui estime ne pas devoir se protéger du soleil, les marques développent toutes sortes de produits protecteurs toujours plus agréables à appliquer, et qui font passer l'application de la crème solaire de contrainte à véritable moment de plaisir. Ces innovations jouent sur les odeurs, les textures (moins collantes), les doubles utilités (hydratation, teint satiné, base de maquillage...), les formats pocket faciles à emporter, et les techniques d'application (spray, brume, vaporisateur 360°).

"La crème solaire empêche de bronzer" et autre idée reçue

Image de la campagne pour le lancement de la gamme Nivea Sun UV Shine control

Image de la campagne pour le lancement de la gamme Nivea Sun UV Shine control © DR

"La plupart des gens pensent encore que la crème solaire empêche le bronzage, surtout avec un indice 50. C'est complètement faux. On peut bronzer tout en étant bien protégé", explique la responsable de Bioderma. Si les grandes idées répandues attribuent au soleil d'été une puissance supérieure, la réalité est tout autre. "Toute exposition à la lumière présente le même risque pour la peau. Qu'on soit en été ou en hiver. Il est important que la peau ait une protection continue par exemple en utilisant des crèmes de jour contenant une protection UV. Une autre idée reçue qu'il faut combattre par l'éducation et la sensibilisation aux cancers de la peau.

Par Fiorine Guéry

Nos partenaires