Cadeaux de Noël: comment faire face à la déception des enfants ?

25/12/15 à 13:00 - Mise à jour à 13:28

Source: Le Vif

Nombreux sont les parents à se demander s'il est sage de gâter leur enfant, ou si ce dernier sera en mesure d'apprécier ses cadeaux. Quelle sera la conséquence sur leur développement de l'enfant s'il se voit refuser tel ou tel caprice? La psychologue Paula Monteiro, propose 4 suggestions pour faire face à la déception que peuvent ressentir les enfants qui n'ont pas eu ce qu'ils voulaient à Noël.

Cadeaux de Noël: comment faire face à la déception des enfants ?

Comment faire face aux attentes des enfants à Noël? © iStockphoto

Il va de soi que tous les parents veulent rendre leurs enfants heureux. Toutefois, il est parfois difficile de satisfaire leurs caprices, surtout à Noël, lorsqu'ils ont de grandes attentes quant à leurs cadeaux.

Paula Monteiro, psychologue propose 4 astuces pour éviter à vos enfants une trop grosse déception.

1. Etablissez un budget

Décidez du montant que vous voulez accorder aux cadeaux de votre enfant. Ainsi, lorsqu'un enfant demande un cadeau dépassant la somme que vous souhaitez dépenser, vous ne devrez pas dire que vous n'avez pas assez d'argent. Cette phrase embête les enfants puisqu'ils continuent à voir leurs parents en dépenser pour d'autres choses. Il suffit de dire que l'argent doit être dépensé pour autre chose. Ce sont les parents qui décident de la situation, et non les circonstances ou l'enfant. De cette façon, vous pourrez mieux faire face au sentiment de culpabilité en mettant la faute sur le budget.

2. Demandez-lui une liste

Demandez à votre enfant qu'ils fasse une liste des cadeaux qu'il souhaite recevoir (10 par exemple). Ensuite proposez-lui de choisir 3 ou 4 cadeaux parmi ceux qu'il a mis sur sa liste. Le choix peut être difficile, mais c'est ce qui va l'aider à développer sa capacité à trancher. De plus, si les parents soulignent le fait qu'il n'aura pas toujours ce qu'il veut, cela travaillera sa résistance à la frustration.

3. Apprenez-lui à faire preuve d'empathie

Il y a certainement de nombreuses personnes dans l'entourage de votre enfants qu'il peut rendre heureux à son tour.

L'enfant peut par exemple aider à choisir le cadeau du petit frère, en ayant bien en tête qu'il faut lui faire plaisir dans la quête du cadeau qu'il va aimer. Il peut même offrir un de ses propres jouets. En revanche, il faut que ce soit l'enfant lui-même qui choisisse le jouet qu'il veut donner et pas les parents. Le fait de donner un jouet usé lui permet de ressentir une certaine forme de générosité.

4. Focalisez-vous sur la famille

La nuit de Noël, gardez une ambiance agréable. Si le moment que l'enfant chérit le plus reste l'échange de cadeaux, il est primordial qu'il se souvienne aussi de l'atmosphère chaleureuse qu'il a ressentie. Après l'euphorie des cadeaux, Noël continue. A la fin de la nuit, montrez vous mutuellement vos cadeaux. Cela incitera votre enfant à avoir une bonne attitude vis-à-vis des autres et à se réjouir pour eux.

Enfin, gardez un dernier cadeau pour la fin de soirée ou même le lendemain. Celui-ci devra être un cadeau "collectif". Il s'agira par exemple d'un jeu de société, auquel tous pourront jouer ensemble. La beauté de cette période ne se résume donc pas aux décorations et aux cadeaux. C'est le moment idéal pour développer son sens de la gratitude, de l'empathie, de la prise de décision et de résistance à la frustration. De plus, c'est l'occasion idéale pour renforcer les liens affectifs explique encore la psychologue.

Lire aussi:Ces cadeaux qu'on ne veut pas recevoir à Noël

Source: Revista Zen

MH D

En savoir plus sur:

Nos partenaires