Comment sortir du climat anxiogène de 2017, pour mieux aborder ce que nous réserve 2018

18/12/17 à 13:50 - Mise à jour à 14:00
Du Le Vif Weekend du 15/12/17

Affaire Weinstein, attentats, catastrophes naturelles... Dans bien des domaines, 2017 a généré de l'angoisse en chacun de nous. Mais si elle peut être destructrice, elle est également salutaire !

Anxiogène : l'adjectif résume à lui seul ces douze mois écoulés sur le mode de la peur. Menace terroriste, chômage, harcèlement sexuel, émeutes, épidémies, ouragans... Pour chacun de nous, jeune ou âgé, femme ou homme, le quotidien est lourd à vivre, à accepter, à digérer. Au point que beaucoup débattent sur cette " émocratie ", néologisme qui désigne un système où les discours et les décisions sont dictés par les émotions. Et à en lire les milliers de posts des internautes, au jour le jour, sur les réseaux sociaux, nous contribuerions tous, à notre manière, à entretenir l'atmosphère catastrophiste en y allant de nos commentaires alarmistes. Pourtant, ce serait avant tout " la faute aux médias ". Car même si nous sommes acteurs de la fabrication de ce climat, la presse a bon dos : c'est à elle, après tout, que l'on doit d'être informé, minute par minute, de la santé du monde. En relayant quasi exclusivement les mauvaises nouvelles, elle alimenterait le contexte peu rassurant, au point d'ébranler notre équilibre psychique.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires