Enfant: en fait-on trop (ou pas assez)?

18/08/17 à 09:30 - Mise à jour à 13:32
Du Le Vif Weekend du 18/08/17

Yoga, sophro, pleine conscience... Aujourd'hui, le bien-être des enfants passe aussi par des techniques d'introspection et de lâcher-prise. De formidables vecteurs d'éducation s'ils sont utilisés intelligemment. Et parcimonieusement.

Lundi : piano (les devoirs seront faits à l'étude, juste avant). Mercredi : tennis (prévoir la raquette en partant le matin, pas le temps de repasser à la maison). Samedi : anglais et danse (avec une heure de pause pour un lunch, ouf). Dimanche : mouvements de jeunesse (les grands pourront souffler toute l'après-midi. Les petits ? Euh... ils dormiront bien le soir). Et hop, c'est déjà reparti pour une semaine ! En ce début d'année scolaire qui approche, le planning de nos têtes blondes se remplit à vue d'oeil. Et nombre d'observateurs se demandent si on ne ferait pas mieux de les laisser traînasser un peu et découvrir le monde par eux-mêmes, plutôt que de les submerger d'activités - aussi fondatrices soient-elles -, au point de leur faire friser le burn-out avant même d'avoir décroché leur premier job. D'autant que s'ajoute à la déjà très longue liste des occupations habituelles une kyrielle de possibilités liées au bien-être. Sophrologie, pleine conscience et autre microkiné se déclinent désormais en version XXS ; les bouquins dédiés au sujet se bousculent dans les rayons " Mindfulness " des librairies ; les médias tartinent sur la thématique et même le cinéma s'en est mêlé, en 2015, avec le dessin animé Vice-Versa, qui a transposé en images les pensées de nos chéris, les illustrant par de sympathiques bonshommes vivant dans leur tête et leur soufflant comment agir.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires