Célibataires, réjouissez-vous

06/05/13 à 16:04 - Mise à jour à 16:04

Source: Weekend

Pour bien des raisons, les célibataires rêvent de ne plus l'être. Mais si enfin une vraie bonne raison de le rester, éviter la dépression, avait été mise au jour...

Célibataires, réjouissez-vous

© DR

Pendant dix ans, des chercheurs de l'Université du Michigan ont évalué la qualité de vie d'environ 5.000 individus, en couple ou célibataires, ainsi que l'évolution de leur état d'esprit sur cette période. C'est la première fois, une étude met en lien dépression et relation de couple sur un échantillon si important de la population.

Pour apprécier l'état et la qualité de la relation des cobayes, les questions posées étaient du type : "à quel point pouvez-vous compter sur lui en cas de problème sérieux?", "dans quelle mesure pouvez-vous vous confier à lui ou à elle si vous avez des problèmes?" , "à quelle fréquence votre partenaire vous critique-t-il ou elle?"

Résultat Au terme de cette étude, il apparaît que les personnes entretenant une relation de couple houleuse ont plus de chance de sombrer en dépression que les célibataires. De plus, la dépression guette deux fois plus les personnes engagées dans une mauvaise relation que ceux barbotant dans le bonheur...

En somme, "la qualité des relations sociales est un facteur déterminant de la dépression" affirme le psychiatre et directeur de cette étude, Alan Teo. Ce dernier préconise sans restriction la thérapie de couple, tant à ses yeux l'environnement marital peut être dévastateur sur l'équilibre psychologique et réduirait les effets d'une dépression clinique.

Notons que, comparées à la relation de couple, les relations amicales, familiales ont un faible impact sur le risque dépressif.

En savoir plus sur:

Nos partenaires