Concert Saint André

20/07/07 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Weekend

Le 20 juillet dernier, 14 privilégiés invités par Weekend Le Vif/L'Express ont eu l'occasion d'assister à un showcase inédit de Saint André, jeune groupe de la scène belge, aux Francofolies de Spa.

Concert Saint André

© E. Jonas

C'est sous des trombes d'eau que le concert privé organisé par le prestigieux label de musique "Bang" a débuté. Après tout, tant mieux, l'ambiance s'y prêtait bien. Un petit comité, une toile de tente blanche et un public conquis par cette atmosphère intimiste : une réussite.

Après avoir lancé le meilleur de la pop anglophone de Belgique ; Deus, Sharko, Girls in Hawaï ou Ghinzu, pour ne citer que les plus connus, le label Bang s'est attaqué aux artistes belges francophiles en créant le label "30 février". Petit nouveau du label : le groupe Saint André.

Saint André est né au prélude du printemps 2004. Pratiquant une pop rock teintée de chanson française, Saint André est issu du brassage de culture fructueux entre un chanteur corse et trois musiciens belges. Les ambiances lead back et aérées du groupe associées au côté faussement naïf de son leader séduisent immédiatement. En été de cette même année, le groupe enregistre sa première maquette. Cette démo leur ouvre les portes du concours "Musique à la Française 2005" à Bruxelles, où ils figurent parmi les lauréats.

Riches d'influences très diverses allant de Sophia à Jean-Louis Murat en passant par Les Innocents, The Divine Comedy et Miossec, et porté par une voix au timbre particulièrement méditerranéen, Saint André nous met le coeur à l'envers, le nez dans les étoiles et le corps en partance sur le sentier des vacances. Quelque part à l'endroit où se courtisent les plus grandes solitudes, Jean Charles Santini, auteur compositeur et interprète du groupe, y décrit les silences amers du quotidien, les amours qui naissent sur des sentiments éteints, les courbes sinueuses des espoirs flambants, les révoltes, les cris du coeur.

Saint André tire son nom de ce petit village à l'odeur teintée d'enfance pour son chanteur ("Un nom un peu désuet", précise-t-il, "avec un je ne sais quoi de saveur et d'élégance d'autrefois".) Le groupe prépare actuellement son premier album, enregistré à Bruxelles au studio Caraïbes (Ghinzu, dEUS, Dominique A, Arno, Autour de Lucie), mixé à Brighton et réalisé par Ian Caple (Tindertsicks, Suede, Bashung, Tricky...). Le premier single "Un autre que moi" vient d'entrer en rotation forte en Belgique sur Mint et sur Pure FM.

Pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'assister à ce concert inédit, rendez-vous au prochain concert de Saint André le 28 juillet à Blegny et pour ceux qui ne pourront toujours pas y assister, Weekend vous offre un aperçu en image de ce concert unique.

Nos partenaires