5 astuces de restaurateurs pour faire gonfler l'addition

18/06/15 à 12:45 - Mise à jour à 14:29

Source: Weekend

Les restaurateurs utilisent de nombreuses astuces pour encourager le client à consommer davantage. En voici quelques-unes repérées par le site Business Insider.

5 astuces de restaurateurs pour faire gonfler l'addition

© istock

1. Utiliser un langage maison et nostalgique

Les restaurateurs font preuve d'une bonne dose d'imagination pour embellir leur carte. Des descriptions alléchantes augmenteront les ventes de 27%, selon une étude de l'université de Cornell. Certains termes les plus employés sont: "traditionnel", "fait maison", "sorti du four",... De même, les qualificatifs comme "façon grand-mère", "de tante Clara" offre une touche de nostalgie qui séduira les clients.

2. Illustrer la carte de belles photos

Les cartes de restaurants sont enrichies de belles images qui incitent à choisir un plat spécifique. Une photo alléchante permet d'augmenter les ventes de près de 30%.

3. Faciliter le choix du client

Les restaurateurs proposent souvent des menus fixes ou des assortiments de plats déjà composés à l'avance, afin d'éviter certains dilemmes à leurs clients et en quelque sorte, les déresponsabiliser de leur choix gastronomique. Il est ainsi un fait connu que les chaînes de fast-food limitent leur sélection à 6 choix par catégorie et à 7 possibilités (avec un maximum de 10) dans les établissements de catégorie plus élevée.

4. Elaborer intelligemment le menu

Les cartes de menu doivent être élaborées avec le même soin que la nourriture en cuisine, c'est un gage de qualité. Le coin supérieur droit est la partie de la carte que l'on regarde en premier lieu. Les restaurateurs l'ont bien compris en plaçant à cet endroit les mets les plus onéreux. Selon une étude de l'université de Cornell, un tiers des convives commanderont le premier met qu'ils auront repéré sur le menu. Le fait de placer les plats les plus chers à cet endroit fait aussi penser au client que le reste de la carte est meilleur marché. Du coin supérieur droit, le regard se déplace ensuite vers la gauche où seront annoncés les apéritifs et les mises en bouche. Juste en dessous se trouvent les salades. Un autre truc est d'encadrer certains mets, d'utiliser une typographie ou une couleur de texte différente ou de les séparer des autres choix afin de focaliser l'attention du client sur des formules "spéciales", pas nécessairement plus intéressante financièrement.

5. Afficher des prix ronds

Les prix sont aussi une donnée très importante dans un menu. Les plats proposés avec des prix terminant par 9 (comme 9,99 euros) seront considérés comme bon marché mais de mauvaise qualité. La plupart des prix se termineront plutôt par 95. La tendance actuelle est même d'afficher des prix ronds, car cela donne une impression de propreté, de simplicité et facilite la lecture. De plus, dans certains établissements réputés, le sigle euro ne sera même pas affiché, car il rappelle trop aux convives qu'ils devront passer à la caisse après ce bon moment passé à table. Toujours selon l'étude de l'université de Cornell, les menus élaborés sans sigles de monnaie font aussi dépenser plus d'argent aux clients que ceux qui en comprotent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires