Astuces pour des lasagnes estivales

08/08/12 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Weekend

Les lasagnes ne sont pas condamnées à être mijotées dans un plat. Elles peuvent aussi se préparer comme un mille-feuille pour une version fraîche et délicieuse. Voici la lasagne estivale en cinq recettes.

Astuces pour des lasagnes estivales

Une lasagne version "mille-feuille", ou aussi appelée lasagne ouverte, est une lasagne qui place l'accent sur sa farce puisque celle-ci n'est pas agglutinée entre deux couches de pâte. Légère et aérée, ctte préparation est délicieuses en été. Les possibilités sont légion puisque comme pour toutes les lasagnes, tout dépend de ce que l'on met dedans.

La lasagne version "mille-feuille" a ceci de bien qu'elle peut s'inviter de l'entrée au dessert : comme entrée avec des champignons et une petite vinaigrette, en plat avec un poisson blanc et une sauce hollandaise ou comme dessert avec des fruits et du fromage blanc. Ce ne sont ici quelques exemples, tant les variations sont infinies.

La farce

Dans ce genre de lasagnes, la farce joue un rôle primordial. Et rien de plus normal puisqu'on utilise beaucoup moins de pâtes que dans les lasagnes classiques. C'est pourquoi il est permis d'utiliser des champignons en entier ou de gros morceaux poissons. Lors du montage, veillez à faire légèrement déborder la farce. De cette façon le plat gagne en volume et rend la présentation plus agréable. Quelques feuilles de roquette ou de persil plat peuvent aussi venir agréablement aérer le plat. Comme le montage d'une lasagne a toute son importance, il peut être judicieux de varier les différentes couches. Par exemple une couche avec du poisson et une autre avec des légumes. La sauce servira alors de lien entre les différentes couches.

Être créatif avec des pâtes : astuces

• Pour une lasagne réussie, l'élément crucial est bien entendu la pâte. Celle-ci peut être séchée, fraîche ou faite maison. Pour les lasagnes classiques, la pâte fraîche peut se révéler plus pratique parce que dans ce cas on ne doit pas les blanchir au préalable. Mais comme pour les lasagnes ouvertes, la pâte doit de toute façon être cuite à l'avance, cela ne change pas grand-chose.

• Une pâte séchée a besoin de plus de temps de cuisson que la pâte fraîche. Et en ce qui concerne la qualité, il n'y a par contre pas de différences notoires. L'idée tenace que la pâte fraîche est meilleure que sa version séchée est fausse. Il est vrai que la version fraîche semble plus luxueuse et est du coup beaucoup plus chère. Cependant tous les Italiens vous le diront : une pâte séchée n'a pas à rougir devant la version fraîche.

• Si les versions séchées ou fraîches sont équivalentes, il n'en va pas de même pour la pâte faite maison. Si elle est si bonne et hors compétition, c'est justement parce qu'on la fait avec nos mimines. Et pour ceux qui possèdent une machine à pâtes, ce n'est même pas si difficile. Il suffit d'avoir du temps.

• Outre son goût, le gros avantage du "fait maison" est que l'on peut assaisonner et aromatiser sa pâte selon sa fantaisie du moment. Avec de la purée de tomate, de l'encre de seiche, du safran, du piment, de l'origan et tant d'autres possibilités encore. Celui ou celle qui s'en donne la peine peut même décorer sa pâte avec des herbes fraîches ou créer un motif à l'aide de bande de pâtes de différentes couleurs. Bref ! Les possibilités sont infinies.

• La pâte ne doit pas être nécessairement cuite dans l'eau, elle peut aussi être frite dans l'huile. Ce qui donne une pâte croustillante qui contraste avec délice avec la farce. Les Chinois utilisent cette méthode depuis des lustres pour leur "dim sum" et leur ravioli. La même méthode peut être utilisée pour les pâtes italiennes.

• Comme la pâte frite ressemble très fort à de la pâte pour pâtisserie, cette méthode est parfaite pour réaliser des desserts. Le goût riche de pâtes frites dans l'huile se combine parfaitement avec des fruits frais ou des fromages comme le fromage frais, le fromage de chèvre ou de la ricotta.

En savoir plus sur:

Nos partenaires