Aux Etats-Unis, la bière rapporte trois fois plus que l'eau

30/05/17 à 21:47 - Mise à jour à 21:47

Source: Afp

Le marché de la bière dépasse désormais les 100 milliards de dollars annuels aux Etats-Unis, où les brasseries artisanales se taillent une part exponentielle du gâteau. Voici un aperçu chiffré d'une industrie qui, en Amérique, rapporte trois fois plus que l'eau. Le point en quelques chiffres.

Aux Etats-Unis, la bière rapporte trois fois plus que l'eau

Un bar à New York © iStock

206,7 millions de barils

En 2015, la dernière année complète pour laquelle des chiffres officiels sont disponibles, 206,7 millions de barils de bière ont été distribués aux Etats-Unis, selon le bureau américain de l'alcool et du tabac. Quelque 14% de l'ensemble a été importé.

Marché à 107,6 milliards

Le marché américain en 2016 représentait 107,6 milliards de dollars, selon la Brewers association.

34,1 milliards, au détail

Les Américains ont dépensé 34,1 milliards de dollars pour acheter de la bière en magasin, selon les chiffres de la société Nielsen, qui a mesuré les ventes chez les détaillants sur un an, jusqu'au 25 février 2017.

A titre de comparaison, souligne Nielsen, c'est presque trois fois plus que ce qu'ils ont dépensé pour acheter de l'eau (12,5 milliards), et également supérieur aux ventes de vin.

La Bud Light, reine incontestée

Chez les mastodontes américains, Anheuser-Busch InBev reste largement en tête des producteurs, en s'adjugeant près de la moitié (44%) du volume total des ventes.

Sa bière phare, la Bud Light, règne en maître aux Etats-Unis, où 4,3 milliards de litres s'en écoulent. A la louche, près d'une bière vendue sur cinq (18%) est une Bud Light.

Brasseries artisanales, valeur en hausse

Sur les 107,6 milliards que représente le marché américain, les brasseries artisanales ont rapporté en 2016 23,5 milliards, soit une croissance de 10% par rapport à l'année précédente, toujours selon la Brewers association.

Ces chiffres sont portés par une explosion ces dernières années des micro-brasseries, qui représentent désormais 20,4% de ce segment.

Nos partenaires