Cinq infos culinaires surprenantes

26/09/17 à 11:18 - Mise à jour à 11:31

Source: Le Figaro

Voici des anecdotes culinaires et ludiques glanées par le Figaro Madame qui vont vous permettre de vous poser là à l'heure du goûter en dévoilant les petits et grands secrets des biscuits LU, des M&M's ou encore du Nutella.

Cinq infos culinaires surprenantes

© iStock

Le biscuit LU est une allégorie du temps qui passe

Ce biscuit plus que centenaire puisqu'il fut créé en 1886 n'est pas qu'un simple biscuit en forme de napperon. Il est aussi une allégorie du temps qui passe. En effet, les quatre gros coins symbolisent les quatre saisons, les 52 crans: les semaines et les 24 points au centre du biscuit les heures de la journée. Fascinant n'est-ce pas ?

Les M&M's ont été inventé par des soldats espagnols qui ne pouvaient se passer de chocolat

Inventés par des Américains Forrest Edward Mars & Bruce Murrie, ces chocolats ont été largement inspirés par une astuce de soldats espagnols qui enrobaient leur chocolat d'une couche de sucre pour le protéger de la chaleur. Mars était le fils de celui qui inventa la fameuse barre qui repart. Un héritage qu'il reprend avec panache puisqu'il va créer en 1935, avec son comparse Murrie, la fameuse friandise qui ne fond que dans la bouche. Un petit miracle qui va permettre de vendre aussi du chocolat en plein cagnard. Ils seront aussi les premiers à estampiller leur douceur pour se démarquer des imitations.

Le Nutella, cette pâte inventée par accident

La pâte à tartiner originelle est créée en 1946 par Pietro Ferrero, soit juste après la guerre. Il s'agit en réalité d'un pain, plus ferme que la pâte que l'on connait aujourd'hui. Le prix des fèves de cacao atteint alors des sommets et il décide de remplacer le cacao par des noisettes. Il va appeler cette création le Giandujot. En 1949, selon la légenden, la canicule fait rage au point de faire fondre les Giandujot. Cette texture plus crémeuse donne des idées à Ferrero. Il modifie la recette pour donner naissance à ce qu'il va appeler la Supercrema. Le premier nom du Nutella.

Mais aussi :

La couche blanche sur les saucissons n'est pas de la farine, mais bien des champignons et plus précisément du penicillium. Pas de panique, il est bon pour l'organisme puisqu'il aide à combattre les infections.

Le wasabi que l'on mange en Europe n'est rarement, voire jamais, du vrai Wasabi, beaucoup trop cher et difficile à produire. C'est en réalité un mélange de raifort, des graines de moutarde et du colorant vert.

Le figaro revient sur d'autres anecdotes rigolotes à lire ici.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos