De plus en plus de gens partent du resto sans payer

17/05/15 à 10:57 - Mise à jour à 20/05/15 à 13:40

Source: Belga

L'an dernier, près d'un établissement horeca sur deux a été confronté à des cas de grivèlerie, relève dimanche une enquête menée par le Syndicat neutre pour Indépendants (SNI) auprès de 556 établissements. Selon le syndicat, la tendance aurait augmenté de 24% depuis 2013.

De plus en plus de gens partent du resto sans payer

© iStockphoto

L'an dernier, 47% des établissements horeca ont été confrontés à des clients qui, une fois leur commande consommée, disparaissent sans avoir payé la note. Cela représente, selon le SNI, une augmentation de 24% du phénomène en un an.

D'après l'enquête, le fait de partir sans payer est arrivé plus d'une fois par semaine pour 8% des établissements, et tous les jours pour 2% d'entre eux. Seuls 28% disent ne jamais avoir été confrontés à des vols du genre.

Selon le syndicat, les clients malhonnêtes profiteraient des instants où le personnel est fort occupé, ou d'une pause cigarette, pour partir sans s'acquitter de leur note.

Seuls 18% des établissements concernés par ces vols porteraient plainte auprès de la police. Une réalité que le SNI regrette, jugeant qu'"il s'agit du meilleur moyen de lutter contre cette forme de criminalité dont de nombreux exploitants sont victimes". De plus, "pour que les assurances puissent intervenir, il est conseillé de déposer plainte", rappelle-t-il.

En savoir plus sur:

Nos partenaires