Delacre: la royauté mise en boîte (en images)

10/07/13 à 15:21 - Mise à jour à 15:21

Elles sont devenues classiques, et parfois très courues des collectionneurs: les fameuses boîtes de biscuits Delacre à l'effigie de la famille royale de Belgique. En attendant la prochaine, qui ne manquera pas de mettre à l'honneur les nouveaux roi et reine, retour sur ces boîtes, devenues une tradition au coeur de chaque foyer belge.

Pour comprendre ce qui lie la maison Delacre à la famille royale de Belgique, un petit voyage dans le temps s'impose.

Vers 1870, quand il installe son officine rue Montagne de la Cour à Bruxelles, à proximité du Palais Royal, Charles Delacre, pharmacien, ne s'imagine pas que son histoire sera lié à celle de la famille royale. En ce temps-là, on voit encore dans le chocolat un fortifiant ou un remède. Mais le chocolat comme friandise gagne du terrain, et Charles Delacre a alors l'idée d'ouvrir une chocolaterie au 51, rue de La Madeleine, à deux pas de la Grand Place. Le succès est immédiat.

Il déménage à Ixelles et dépose les premières marques de Delacre : le "Chocolat Delacre", "Chocolat Roi et Reine" portant sur son emballage les effigies du Roi Léopold II et de la Reine Marie-Henriette, le "Chocolat Duchesse", "le Chocolat des Navigateur" et le "Chocolat Vénitien".

Déjà les membres de la famille royale de Belgique illustrent ses boîtes et c'est donc tout naturellement qu'en 1879, Charles Delacre devient officiellement le "Fournisseur de la Cour". Et liaison entre la marque et la famille royale qui dure depuis. Retour en images sur les boîtes royales les plus prisées.

En savoir plus sur:

Nos partenaires