Dinner in the sky, le concept belge qui fait le tour du monde

10/06/14 à 16:09 - Mise à jour à 16:09

Source: Weekend

"Dinner in the sky", le concept de restaurant gastronomique éphémère en altitude, prendra cette année encore ses quartiers devant l'Opéra de Liège ainsi que sur la Grand-Place de Mons en septembre.

Dinner in the sky, le concept belge qui fait le tour du monde

© Belga image

Sous le nom de "Brussels in the sky", la table suspendue est pour l'instant située à Bruxelles, au Cinquantenaire, depuis une semaine et ce, jusqu'au 29 juin.

Accueillant notamment Lionel Rigolet du Comme chez soi** et Pascal Devalkeneer du Chalet de la Forêt**, l'événement pop-up place l'Italie au centre de l'assiette et propose à 22 convives de découvrir le savoir-faire de sept grands chefs étoilés du pays, pour 250 euros par repas. Le menu gastronomique de six services est proposé tous les midis et deux fois par soir par le chef en personne qui réalise les plats au préalable dans son propre restaurant.

A noter également, toujours face aux arcades du Cinquantenaire, la venue, ce dimanche soir, de Frédéric Anton du Pré Catelan*** à Paris, Pascal Devalkeneer et Ilario Mosconi du Mosconi* à Luxembourg, pour réaliser un dîner à six mains, à l'occasion des 60 ans de Relais &Châteaux.

"Dinner in the sky" fera également escale à Liège, devant l'Opéra royal de Wallonie, du mercredi 10 au samedi 13 septembre, pour accueillir les chefs étoilés wallons du collectif Génération W (Sang-Hoon Degeimbre de L'air du temps**, Arabelle Meirlaen de "Arabelle"* ou encore Eric Martin de Lemonnier*). Mons accueillera, du lundi 15 au mercredi 17 septembre, plusieurs chefs de la région et des cuistots étoilés belges et étrangers.

Enfin, la table multi-étoilée s'installera également devant l'Hôtel des Invalides à Paris, fin septembre, pour dix jours.

Dinner in the sky autour du monde

Le concept Dinner in the sky compte aujourd'hui 40 plates-formes dans le monde, dont la dernière en date au Mexique, sur le site archéologique de Teotihuacan. Elle accueillera, elle aussi, très prochainement ses 22 convives.

Un premier "Dinner in the sky" aura également lieu à Shanghai (Chine) le 26 juin prochain, la table devant s'exporter par après dans plusieurs régions de Chine. Une autre plate-forme est en cours de livraison vers le Japon tandis qu'un partenariat vient d'être conclu avec Singapour.

Au total donc, 40 tables suspendues à 50 mètres d'altitude sillonnent les cieux de plus de 45 pays dont le Canada, le Brésil, les Etats-Unis, le Qatar, les Émirats arabes, la Colombie, l'Australie, le Maroc, le Liban, l'Afrique du Sud mais également une grande partie de l'Europe. Dans les mois à venir, la Russie, l'Ukraine, les Caraïbes et le Zimbabwe devraient également accueillir leur structure suspendue.

Certains pays disposant de la plate-forme sur des sites touristiques offrent la possibilité aux gastronomes de monter toute l'année. En Belgique, l'accent est davantage mis sur l'art de la gastronomie et la découverte de chefs étoilés, lors d'événements temporaires.

Huit ans après sa naissance au sein de la société belge "Events in the Sky", on peut dire que ce concept de restaurant en altitude est aujourd'hui un véritable succès.

En savoir plus sur:

Nos partenaires