Et si, pour changer, on slow drinkait ?

21/01/14 à 14:12 - Mise à jour à 14:12

Source: Weekend

Lancé à l'initiative du groupe Bacardi Martini France, le Slow Drinking entend prendre l'exact contrepied d'une époque trop souvent prompte à céder à la biture expresse (Binge Drinking).

Et si, pour changer, on slow drinkait ?

© DR

"Un art de vivre la dégustation en mode responsable et inspiré", telle est la façon dont Bacardi Martini France définit le Slow Drinking.

L'idée a beau venir d'un groupe dont le chiffre d'affaires est en lien direct avec la consommation d'alcool, on trouve qu'elle fait sens. Dans ce but, l'entreprise a demandé à Marc Jean, le chef barman de l'hôtel Normandy de Deauville, "d'animer une fois par mois une session découverte de l'art de la mixologie". Ce dès le 25 janvier, dans le cadre de l'enseigne parisienne Lavinia.

Au total, ce seront 7 rendez-vous lors desquels le mixologiste se donnera pour mission de transformer tout un chacun en un expert du cocktail. "7 rendez-vous pour vivre une expérience unique où le plaisir est central et indissociable de la modération", résume le communiqué.

On notera que le Slow Drinking s'appuie sur 10 principes-clés parmi lesquels les suivants : toujours associer des mets à un cocktail pour une consommation plus lente ; respecter la juste proportion en utilisant un doseur pour maîtriser la quantité exacte d'alcool dans son verre ; ou encore, proposer un verre d'eau à ses convives avant de déguster un cocktail afin de préparer les papilles à une dégustation optimale... A quand l'équivalent en Belgique ?

www.slowdrinking.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires