Flemish Primitives: La crème de la gastronomie à Ostende

21/02/11 à 14:28 - Mise à jour à 14:28

Source: Weekend

Comme Madrid Fusión ou Star Chefs à New York, The Flemish Primitives - à Ostende, les 13 et 14 mars prochain - est un des congrès phares de la planète gastronomie.

Flemish Primitives: La crème de la gastronomie à Ostende

Comme Madrid Fusión ou Star Chefs à New York, The Flemish Primitives - à Ostende, les 13 et 14 mars prochain - est un des congrès phares de la planète gastronomie. Avec pas moins de 25 chefs étoilés à l'affiche, la 3e édition de ce rendez-vous international made in Belgium, où les nouvelles tendances et techniques sont dévoilées, commentées, expérimentées par le biais de conférences et démonstrations culinaires, devrait attirer une large assemblée de professionnels et amateurs très avertis.

Le plus cette année ? Des master classes. " Pour renforcer encore le rapport entre les grands chefs et leur public, nous avons voulu innover en ajoutant, le dimanche, des leçons de cuisine approfondies, souligne Bernard Lahousse, un des organisateurs. Sur le grand podium du lundi, le temps imparti à un chef est forcément limité, vu l'ampleur du programme. Le dimanche, devant des audiences bien plus restreintes (de 50 à 70 personnes), un chef peut prendre le temps de développer son style, d'expliquer les concepts et techniques de sa cuisine. Nous avons en tout 10 séances de 2 h 30, de très haut niveau. "

Épinglons la démonstration de Pascal Barbot (L'Astrance), sans doute chef le plus inspiré de la nouvelle génération française. Le Belge Sang-Hoon Degeimbre (L'Air du Temps,) donnera, lui, deux cours : celui dédié aux marinades et fermentations, la grande tendance, se fera en duo avec le chef suédois Magnus Nilsson (Fäviken). Une session consacrée à la maturation et à la cuisson des viandes réunira entre autres David Martin (La Paix), établi à Anderlecht, mais aussi le célèbre boucher Jack O'Shea, installé à Londres.

Des duos et des trios aux manettes. Le lundi, retour aux exposés. Deux chefs ou davantage s'exprimeront sur un thème qui leur est commun. Huit chefs s'illustrant dans le courant Food Pairing (ou l'art d'associer des produits, a priori incompatibles, mais aux composantes moléculaires similaires) figurent au programme. On pointera le chocolatier brugeois Dominique Persoone, qui a travaillé au Brésil avec Alex Atala (D.O.M.)... et Alex Atala lui-même pour des retrouvailles avec la Belgique : il a étudié au Ceria, à Anderlecht.

Mais le clou de la journée sera l'entrée en scène du trio formé par René Redzepi (Noma, Danemark), Michel Bras (Maison Bras, France) et Sergio Herman (Oud Sluis, Pays-Bas). Ces trois chefs d'exception parleront de la nature, leur source d'inspiration. Bras, le précurseur, rendra, il y a fort à parier, un hommage à son inimitable gargouillou de légumes (lire aussi Le Vif Weekend du 7 mai dernier)!

Jean-Pierre Gabriel

Le Vif Weekend vous invite aux Sunday Master Classes des Flemish Primitives Cliquez ici

En savoir plus sur:

Nos partenaires