Hamburger éprouvette: Est-on prêt pour la viande non-naturelle?

21/02/12 à 15:18 - Mise à jour à 15:18

Source: Weekend

Le fast food est difficilement détrônable lorsqu'il s'agit de produits chimiques et un nouveau concept qui devrait voir le jour à l'automne prochain pourrait faire débat : le hamburger à base de cellules souches.

Hamburger éprouvette: Est-on prêt pour la viande non-naturelle?

© Thinkstock

Dans quelques mois, les accros du fast food auront peut-être le privilège de déguster pour la première fois un hamburger fabriqué à partir de cellules souches bovines. Pour l'instant conservée dans les éprouvettes d'un laboratoire néerlandais, cette découverte pourrait selon son créateur bouleverser l'élevage, l'alimentation mondiale et bénéficier à l'environnement.

Un projet favorable aux animaux et à l'environnement


En marge de la conférence annuelle de la Société américaine pour l'avancement de la science (AAAS) réunie ce week-end à Vancouver, le docteur Mark Post, médecin de formation et patron du département de physiologie de l'Université de Maastricht (Pays Bas), a annoncé que ce projet verrait probablement le jour en octobre.


Et d'ajouter que ce projet a été financé par un riche donateur qui souhaitait rester anonyme mais qui voulait "voir diminuer le nombre d'animaux de ferme abattus pour leur viande et réduire ainsi les émissions de gaz à effet de serre résultant de l'élevage".

Mark Post a estimé que cette nouveauté sur le marché ne représentait aucun risque pour la santé de ses consommateurs en soulignant que la technologique était bien maîtrisée. Pour cette première expérience, le scientifique a utilisé des cellules des muscles du squelette de bovins cultivés dans du sérum foetal de veau en affirmant que "les tissus produits ont exactement la même structure que les originaux".

Une méthode repoussante ?


Si préserver l'environnement et tenter de réduire le nombre d'animaux abattus est une bonne initiative, pas certain toutefois que cela attire beaucoup de consommateurs. A l'heure, où une alimentation saine et naturelle est prônée et revendiquée par de nombreuses chaines alimentaires et que le fast food n'y tient pas le rôle principal, manger un hamburger fabriqué à partir de cellules souches n'est peut-être pas le concept le plus attractif.


La viande produite en laboratoire pourra être contrôlée pour présenter certaines qualités comme par exemple contenir des niveaux élevés d'acides gras polyinsaturés (oméga 3) bons pour la santé a précisé le chercheur. Et d'ajouter : "La viande produite à partir des cellules souches doit ressembler exactement à celle que nous avons l'habitude de consommer autrement il sera impossible de convaincre les gens de renoncer à ce qu'ils connaissent".


Mais après connaissance du contenu, risqué ou non pour la santé, de leur nouvelle assiette, le scepticisme et la méfiance des consommateurs risqueraient de l'emporter sur leur curiosité et leur gourmandise.

Le Vif Weekend

Nos partenaires