Huit aliments qui n'ont pas leur place dans le frigo

21/03/16 à 15:05 - Mise à jour à 23/03/16 à 13:34

Source: Knack

Certains aliments se conservent de préférence à température ambiante que dans le frigo. Au frais, ils perdent en effet leur texture, leur goût, se dessèchent et prennent les odeurs des autres aliments.

Huit aliments qui n'ont pas leur place dans le frigo

© istock

Tomate

Les tomates deviennent vite molles quand elles sont conservées au frigo. Des tomates mures se conservent mieux dans un saladier sur le plan de travail, des tomates plus vertes muriront pleinement à la lumière (ou mieux, sous le soleil) sur l'appui de fenêtre.

Basilic

Le basilic s'accommode très bien à la température ambiante et perdra sa saveur s'il est mis au frigo. Du basilic coupé se conserve le mieux dans un verre d'eau. Changez l'eau tous les deux jours.

Pomme

Des pommes achetées en grande quantité sont souvent entreposées au frigo pour les conserver plus longtemps. Elles y perdent pourtant de leur croquant et leur goût.

Pomme de terre

Le froid du frigo a des effets néfastes sur l'amidon des pommes de terre. Une partie de l'amidon est en effet transformé en sucres par le froid, ce qui a pour conséquence de modifier la saveur de la pomme de terre lors de sa préparation.

Ail

L'ail se dessèche au frigo. En plus de cela, il peut transmettre son odeur aux autres aliments qui le côtoient ou, inversement, prendre l'odeur des autres aliments présents dans le frigo.

Oignon

Le froid détériore le goût des oignons. Un oignon coupé en deux se conserve de manière optimale dans une feuille d'aluminium ou un petit pot bien hermétique. Des oignons entiers se conservent mieux à température ambiante.

Pain

Du pain mis au frigo prend vite une odeur de moisi et peut plus vite devenir rance que s'il est conservé dans une boite à pain.

Miel

Le miel peut se conserver très longtemps, il se cristallisera seulement après un certain temps. En le mettant au frigo, sa cristallisation s'accélèrera.

Oeuf

Ici, le débat fait rage. Deux écoles s'affrontent. La première pense qu'ils se conservent à température ambiante car la coquille fabrique sa propre résistance à la pénétration des microbes. Pour les tenants de cette thèse, l'oeuf perd sa saveur au contact du froid. A l'inverse, la seconde estime qu'il est impératif de les stocker au réfrigérateur après l'achat.

Jouez la carte de la sécurité en les mettant au froid car, à la clé, il y a un risque de salmonelles. Certains conditionnements de supermarchés recommandent d'ailleurs de stocker les oeufs au frigo après l'achat.

En savoir plus sur:

Nos partenaires