L'agriculture bio continue de gagner du terrain dans l'UE

26/10/16 à 09:51 - Mise à jour à 09:51

Source: Afp

L'agriculture biologique a continué de gagner du terrain dans l'UE en 2015, couvrant désormais plus de 11 millions d'hectares, soit plus de 6% de la superficie agricole, selon des chiffres de l'office de statistiques européen Eurostat publiés mardi.

L'agriculture bio continue de gagner du terrain dans l'UE

Produits de la ferme à Overijse, près de Bruxelles © Belga Image

Au total, 11,14 millions d'hectares dédiés à l'agriculture biologique étaient certifiés ou en cours de conversion en 2015, soit 6,2% de la superficie agricole utilisée (SAU) totale de l'UE.

C'est presque 2 millions d'hectares de plus qu'en 2010. La barre des 10 millions d'hectares avait quant à elle été dépassée en 2012.

Seuls deux Etats membres ont vu la superficie consacrée à l'agriculture "bio" reculer entre 2010 et 2015. Le Royaume-Uni a ainsi vu cette part réduite de près d'un tiers (-29%). La tendance aux Pays-Bas a été plus limitée (-4%).

De plus en plus de producteurs se sont engagés à respecter les principes de l'agriculture biologique: Eurostat en a comptabilisé 271.500 à la fin 2015 dans l'UE, soit une augmentation de 5,4% sur un an.

Quatre Etats membres, l'Espagne, l'Italie, la France et l'Allemagne, concentrent plus de la moitié (52%) de la superficie totale consacrée au bio et du nombre total de producteurs.

Le pays le plus "bio" dans son agriculture est l'Autriche, qui y consacre un cinquième de sa surface agricole (552.000 ha), suivie de la Suède (17%, soit 519.000 ha). L'Estonie, la République tchèque, l'Italie et la Lettonie affichent des taux de plus de 10%.

En revanche, l'agriculture biologique était peu développée à Malte (0,3%, 30 ha), en Irlande (1,6%, 73.000 ha) et en Roumanie (1,8%, 246.000 ha).

Eurostat précise que l'importance du secteur "bio" est moindre dans les régions de plaines où les systèmes de productions plus intensifs sont prédominants.

Nos partenaires