L'avenir de la bière serait en Afrique

25/03/14 à 16:42 - Mise à jour à 16:42

Source: Weekend

Le marché africain offrira les plus belles opportunités pour les groupes brassicoles ces prochaines années, ont indiqué des analystes de Rabobank dans un récent rapport.

L'avenir de la bière serait en Afrique

© Reuters

L'Afrique va supplanter l'Asie comme continent au plus fort potentiel de croissance en matière de consommation brassicole. Les analystes estiment que d'ici 2018, la consommation de pils devrait croître de 6% par an sur ce continent. Pour l'Asie, cette hausse devrait être de 3,6% et pour l'Amérique du Sud de 2,9%.

Ces dernières années, les marchés émergents, la Chine en tête, ont tiré la croissance mondiale pour le secteur brassicole. La plupart des brasseurs se sont orientés vers ces marchés pour compenser la baisse continue de la consommation de bière dans les pays occidentaux.

Selon les analystes de la banque néerlandaise, l'Asie restera un continent important à l'avenir pour le secteur, mais la croissance de la population adulte, et donc du potentiel de consommateurs de pils, sera la plus forte en Afrique d'ici 2018.

Les géants brassicoles Heineken et SAB Miller occupent déjà une position forte sur ce continent, tout comme le groupe français Castel, mais l'Afrique, de par son étendue, offre également des opportunités aux nouveaux arrivants, estiment les experts.

Nos partenaires